Derniers sujets
» RSCA Champion 2016/2017
par Tubizeinforce Aujourd'hui à 15:50

» Abonnement Anderlecht saison 2017/2018
par Tubizeinforce Aujourd'hui à 15:12

» Anderlecht: mercato en vrac
par Billybambam Aujourd'hui à 12:55

» Amsud: Sampaoli intronise selectionneur
par Tubizeinforce Aujourd'hui à 12:10

» Coupe du Monde 2018
par Tubizeinforce Aujourd'hui à 11:56

» Coupe des Confederations: les matches
par loc Jeu 22 Juin - 22:38

» RSCA : Pieter Gerkens
par Billybambam Mer 21 Juin - 23:13

» MONACO - Transferts 2017-2018 (départ - arrivée).
par Bullit Mer 21 Juin - 17:03

» Jordi Vanlerberghe rejoint le Club Bruges
par Nanard Mer 21 Juin - 15:38

» Le Club de Bruges tient le successeur de Timmy Simons : Marvelous Nakamba !
par NolanBruges Mar 20 Juin - 14:42

» Suede-France et France-Angleterre
par Bullit Lun 19 Juin - 20:09

» les catastrophes
par loc Lun 19 Juin - 13:37

» Fête des pères
par loc Lun 19 Juin - 13:24

» MONACO...transferts définitifs.
par loc Dim 18 Juin - 15:23

» Cristiano Ronaldo veut quitter le Real Madrid !
par loc Dim 18 Juin - 11:22

» Guillaume Hubert va signer un contrat de 4 ans au ... FC Bruges
par jolepsycho Ven 16 Juin - 23:13

» Standard: mercato en vrac
par jolepsycho Ven 16 Juin - 23:09

» Laszlo Bölöni de retour en Belgique comme entraîneur de l'Anwterp
par jolepsycho Ven 16 Juin - 23:05

» Concerts
par Nanard Ven 16 Juin - 8:41

» FIFA 18
par ImpactDeMontréal Jeu 15 Juin - 21:57

» CDM 2018: la Belgique tete de serie?
par loc Mer 14 Juin - 8:44

» Presidentielles francaises 2017
par loc Mer 14 Juin - 8:28

» Sept Diables dans le top 100 des joueurs les plus chers
par loc Mer 14 Juin - 0:47

» Quel entraîneur souhaiteriez-vous voir arriver au Standard ?
par loc Mar 13 Juin - 21:07

» Standard: Ricardo SA PINTO finalement intronise coach
par loc Mar 13 Juin - 21:03

Dates et liens jeux pronos

Pronos JPL: CLASSEMENT FINAL
Clôture À VENIR

Lien : ici


Pronos CL/EL : Journée 17
Clôture mer 24 /05 /2017 à 20 h45

Lien ici


Pronos EMC: CLASSEMENT FINAL
Clôture À VENIR

Lien : ici

Pronos Proximus L : CLASSEMENT FINAL
Clôture À VENIR

Lien : ici

Wid sujets jeux
Qui est en ligne ?
Il y a en tout 5 utilisateurs en ligne :: 1 Enregistré, 0 Invisible et 4 Invités

Tubizeinforce

[ Voir toute la liste ]


Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 55 le Ven 4 Nov - 19:44



Herman Van Holsbeeck se confie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Herman Van Holsbeeck se confie

Message par Cale le Mer 22 Fév - 20:58

Herman Van Holsbeeck se confie: "J’ai conscience de ne pas être populaire"

PHILIPPE LACOURT Publié le mercredi 22 février 2017 à 09h12 - Mis à jour le mercredi 22 février 2017 à 11h52


ANDERLECHT : Le manager des Bruxellois se confie sur son métier et ses aspirations. De sa propre image à René Weiler, en passant par Youri Tielemans et Dieumerci Mbokani, il n'élude aucun sujet. Entretien exclusif.

Alors qu’Anderlecht se rend à Saint-Pétersbourg nanti d’un avantage de deux buts, ce qui lui offre les faveurs des pronostics en vue d’une qualification pour les huitièmes de finale de l’ Europa League, Herman Van Holsbeeck, le manager des Bruxellois, se confie sur son métier et ses aspirations.

"Je ne me berce d’aucune illusion. Oui, j’ai conscience de ne pas être populaire auprès des supporters", nous raconte-t-il. "Mais est-ce le plus important ? N’est-il pas plus important, à mon poste, d’être surtout populaire auprès des membres du conseil d’administration ? Or ces personnes qui travaillent avec moi, qui m’ont accordé leur confiance, je n’ai pas le sentiment que je les ai déçues. Maintenant, il faut le savoir, le football est un milieu dans lequel circule beaucoup d’argent et un milieu au sein duquel, qu’on le veuille ou non, aujourd’hui, les agents sont incontournables. Donc, dans le métier qui est le mien, si je ne veux pas être balayé, je suis forcé à garder un contact avec tous les agents. Et je précise bien tous les agents..."

Vos ennemis affirment, eux, que vous en privilégiez certains...

"Il est évident que si j’ai un problème pour vendre un joueur ou pour trouver une solution pour un joueur, j’ai besoin de m’appuyer sur des managers qui ont un portefeuille grand assez pour trouver la solution."


Mogi Bayat est un de ceux-là ?

"Bien sûr. Et aussi Christophe Henrotay. Et comme avec ces agents-là, on a finalisé des deals importants, pour eux et le Sporting, il s’est créé entre nous une forme de relation privilégiée."


Qui peut aller jusqu’à de l’amitié ?

"Oui. Et je n’ai pas à avoir honte d’affirmer que Mogi et surtout Medhi Bayat font désormais partie du groupe de mes amis. Mehdi a la même vision du métier que moi. Tout, avec lui, est clair. Il a une ligne de conduite et s’y tient. Moi j’apprécie ce type d’attitude..."


Et que répondez-vous à ceux qui laissent entendre que vous passez à la caisse sur chaque transfert ?

"Moi je peux regarder tout le monde droit dans les yeux ! Et la meilleure réponse à apporter à ces accusations, c’est mon conseil d’administration qui la donne en me maintenant sa confiance depuis bientôt 14 ans. Vous croyez que je serais encore là où je suis si j’étais un tricheur ou un voleur ? Le monde du foot est petit, tout se sait très vite. Si Van Holsbeeck passait systématiquement à la caisse, croyez-moi, le conseil d’administration de notre société anonyme serait déjà au courant..."


Mais vous concédez que vous travaillez plus avec tel ou tel agent qu’un autre ?

"Dans la vie, c’est je donne et je reçois . Si tu ne fais que recevoir, cela ne dure pas et idem si tu ne fais que donner. Donc, la priorité, c’est d’avoir une relation d’échange. Alors, oui, si quelqu’un comme Henrotay me demande de mettre un de ces joueurs en stage une semaine chez nous après avoir réussi à transférer Lukaku pour 20 millions à Chelsea, je réponds positivement. Idem avec Bayat, qui en moins de deux heures, parce qu’il a des relations privilégiées dans nombre de clubs importants, nous permet de transférer Spajic en dernière minute. S’il me demande par après de l’aider avec un autre de ses joueurs, je le ferai. Est-ce pour cela que je triche ou que je vole mon club ?"




"Il nous faut un nouveau stade"

"Le futur stade national ? En fait, aujourd’hui, c’est un dossier qui est surtout traité par les... avocats !"
Herman Van Holsbeeck n’en dira pas plus, conscient qu’il est que chaque mot prononcé, dans ce dossier, peut servir à interprétation. Par contre, il est ouvert à l’idée que son club a besoin d’un nouveau stade.

"Si nous avons un stade moderne, avec du parking facile, du confort, de la restauration adaptée à tous les revenus, je suis convaincu que nous comptabiliserons facilement 30.000 abonnés et plus de monde encore pour les grosses affiches. Aujourd’hui, je m’explique les places vides qui, parfois, sont visibles dans notre stade. Le parking est lointain et cher, le prix des tickets trop élevé, la sécurité pesante, bref les points négatifs sont trop nombreux. Si nous voulons évoluer, comme l’ont fait par exemple l’Ajax ou La Gantoise, alors, oui, il nous faut un nouveau stade dans lequel viendront des personnes qui, aujourdhui, pour de bonnes ou mauvaises raisons, font l’impasse sur nos matches…"




"On savait qu’on allait devoir soutenir Weiler"

"Je partage avec Roger Vanden Stock cette vision de la gestion d’un club : quand on a fixé une ligne directrice, on s’y tient !"


Si vous tenez à souligner ce choix, c’est prioritairement pour accompagner le parcours actuel de René Weiler.

"En invitant le Suisse à devenir l’entraîneur du Sporting, on savait qu’on allait devoir le soutenir. La raison est simple : quand un club vend 13 joueurs et en engage 9, qu’il modifie en profondeur son staff technique et qu’il nomme à sa tête un nouvel entraîneur en lui demandant d’instaurer ses idées, on savait qu’il était impossible, en trois mois, d’aligner une équipe performante. Et, en effet, c’est ce qu’il s’est produit, même si parfois on a pris les points attendus, mais sans que la manière soit brillante. C’est alors que la presse et les supporters se sont déchaînés contre nous et notre entraîneur. Mais nous n’avons pas cédé à cette pression extérieure car on a toujours eu confiance en Weiler, en sa méthode, en sa volonté de créer un groupe solidaire et motivé. Il fallait simplement lui laisser le temps de construire tout cela, ce qui n’est pas facile à accepter dans un club comme Anderlecht où les résultats et la manière sont prioritaires."


Y a-t-il eu, à un moment, un déclic ?

"Oui, une décision arbitrale prise à la 76e minute à Qarabag ! Roger Vanden Stock aime à le répéter : un bon entraîneur a toujours de la chance. Tout grand entraîneur se doit d’avoir, dans sa carrière, ce coup du destin qui modifie tout. Pour Weiler, il est tombé quand l’arbitre a fait retirer ce penalty qui pouvait permettre à Qarabag de mener 2-1 et, sans doute, de nous précipiter vers une défaite aux très lourdes conséquences. À cette seconde-là, je me souviens, dans la tribune, Roger Vanden Stock et moi on s’est regardé en se disan t : on va voir si Weiler est un grand entraîneur. Le penalty n’a pas été transformé et, dans le dernier quart d’heure, nous avons inscrit deux buts très précieux. Faites le calcul : depuis ce match à Qarabag, Anderlecht n’a plus été… battu ! Donc Weiler est…"


René Weiler avait-il conscience qu’à Anderlecht, on n’a pas le temps ?

"Pas vraiment. Mais c’est quelqu’un de réceptif. Il a donc déjà compris, que lui qui vient d’un pays où tout est structuré, droit, ici, il doit composer avec des mentalités qui sont différentes d’une région à l’autre. Comme c’est quelqu’un d’intelligent, il s’est vite adapté à la situation, même si, intérieurement, il a souffert des critiques, surtout qu’il avait du mal à les comprendre."


Êtes-vous plutôt satisfait du travail que votre entraîneur a accompli ?

"Plus que cela, je suis franchement fier de ce qu’il est parvenu à réaliser. Le foot pratiqué n’a certes pas toujours été extraordinaire, mais on lui avait dit qu’il avait 6 mois pour construire quelque chose et, aujourd’hui, on découvre un groupe qui a faim, qui accepte la rotation et qui a intégré que nous avons un objectif prioritaire: gagner le titre. Tout cela dans une saison où nous aurions pu dire, à l’aube du championnat, que c’était une saison de reconstruction."




"Tielemans ne partira pas rien que pour l’argent"


Herman Van Holsbeeck va tout faire pour garder sa pépite si Anderlecht est... champion !

"Il paraît que son pied gauche est le moins bon ! J’aurais du mal à le faire croire aux scouts qui sont venus le visionner à Ostende..."

C’est donc avec une pincée d’humour que Herman Van Holsbeeck épingle ce qui va devenir son sujet hot des prochains mois : la vente ou pas de Youri Tielmans, dont on ne doute plus qu’il a tapé dans l’œil de tous les recruteurs européens. "Ses chances de nous quitter au terme de la saison ? Disons 60%. Ce qui nous laisse une petite chance de croire qu’il va rester au moins un an de plus à Anderlecht."

Herman Van Holsbeeck croit-il à ses propres paroles ? Pas sûr. Mais il s’accroche à cette évidence pour entretenir le feu de l’optimisme : Youri Tielmans est quelqu’un de très équilibré et mature pour son âge et son proche entourage trempe dans la sérénité là où, hélas! trop souvent, nombre de joueurs à l’avenir prometteur sont vus, par leur famille, comme une boîte à fric...

"Dans le foot, le mot roi, c’est ‘pognon’. Moi-même, et je le regrette, 90 % de mon temps se passe à parler de fric. Donc, dans ce milieu, beaucoup de parents ne voient dans leur gamin que celui qui, grâce à son talent, va leur permettre d’améliorer leur quotidien. Au Sporting, aujourd’hui, heureusement, il y a deux exceptions : Tielemans et Dendoncker. Ils sont tous deux très équilibrés et bien élevés. Forcément, cela facilite les discussions et, surtout, cela permet de cadrer ces discussions sur un autre angle que le strict aspect de l’argent. Je suis ainsi convaincu que si Tielemans nous quitte, il ne partira pas uniquement pour l’argent, mais pour un club qui lui proposera un véritable plan sportif. Partir, il pouvait d’ailleurs déjà le faire l’été dernier. Des clubs ont proposé, pour lui, plus de 20 millions. Il a dit non et nous aussi, parce qu’il voulait encore grandir et qu’Anderlecht était, pour lui, l’endroit idéal pour le faire."

Mais pourquoi resterait-il une saison de plus ?

"Parce que si nous sommes champions, avec nous il pourra évoluer sur la scène de la Ligue des Champions et s’y distinguer. Ce serait là aussi un vrai plan sportif avec, à la clef, une garantie d’être titulaire et, qui sait, d’asseoir ce statut chez les Diables à la veille du Mondial en Russie. S’il devait par exemple opter pour Manchester City, pas sûr qu’il y serait titulaire avec les conséquences sportives que cela suppose. Tout cela, Youri va y réfléchir."

En cas de départ, va-t-il devenir le plus gros transfert sortant de l’histoire d’Anderlecht ?

"Je sais le prix que je vais demander, mais je le garde pour moi. Mais oui, il devrait établir un nouveau record du genre..."




"J’aurais pu remplir les caisses du Sporting en janvier"

"Si je l’avais voulu, rien qu’avec Kara Mbodj et Frank Acheampong, j’aurais pu remplir les caisses du Sporting en janvier. Mais en discutant avec René Weiler, on a dit non à ces deux ventes afin de conserver un noyau complet. Un choix qui s’est aussi axé sur l’une des qualités essentielles que nous reconnaissons à notre entraîneur : il a l’art de faire progresser ses joueurs. Vous pouvez me croire, à la bourse mondiale des joueurs, tous les Anderlechtois d’aujourd’hui ont vu leur valeur marchande sérieusement augmenter…"



"Dieumerci Mbokani, le plus difficile à gérer"

"De mes 14 ans de présence ici, le joueur le plus difficile à gérer fut Dieumerci Mbokani. Le Congolais avait certes un talent exceptionnel, mais c’était un garçon avec une autre culture et qui parlait très peu. Il fallait donc perpétuellement anticiper les signaux qu’il émettait puis les décoder afin de répondre à ses attentes. En fait, pour le gérer, on était toute une équipe. Mais on a pas mal travaillé puisque Mbokani nous a tout de même aidés à gagner deux titres…"
avatar

Cale
• Footmaniaque Expert •
• Footmaniaque Expert •

Messages : 4181
Date d'inscription : 13/05/2014
Age : 59
Localisation : Molenbeek St Jean

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Herman Van Holsbeeck se confie

Message par loc le Mer 22 Fév - 23:04

Bravo VHB et bonne continuation
avatar

loc
• Footmaniaque Légendaire •
• Footmaniaque Légendaire •

Messages : 13118
Date d'inscription : 05/06/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Herman Van Holsbeeck se confie

Message par loc le Ven 31 Mar - 8:46


Le prix de Teo, Lombaerts, Badji, De Maio, Van Buyten, etc.: Van Holsbeeck fait le point sur les dossiers chauds

ROMAIN VAN DER PLUYM Publié le vendredi 31 mars 2017 à 06h26 - Mis à jour le vendredi 31 mars 2017 à 06h55


Anderlecht a fait signer Teodorczyk jusqu’en 2020 contre 4,75 millions et rêve de le garder. Et s’il le vend ce ne sera "clairement pas pour moins de 15 millions", soutient Herman Van Holsbeeck.
L’information est tombée à quelques heures de notre rendez-vous avec Herman Van Holsbeeck : Teodorczyk a signé à Anderlecht. C’est donc un manager général soulagé que nous avons rencontré dans les bureaux de Neerpede.
"Je voulais régler ça avant les playoffs. Teo est un pion important du groupe. Le dossier n’était pas facile. Il était dans une situation confortable pour négocier. Je ne dirai pas s’il est le joueur le mieux payé de l’équipe mais il a mérité son salaire."
L’option de 4,75 millions d’euros a été levée et il a paraphé un contrat jusqu’en 2020. De quoi le vendre à meilleur prix ? "Nous voulons d’abord le garder. Il est bien ici et aimerait rester. Je dirais d’ailleurs que dans sa tête, il n’est pas prêt à partir. La Ligue des champions nous aidera peut-être à le convaincre."
Les clubs prêts à l’accueillir sont nombreux. " Teo n’est pas qu’un gars de rectangle comme l’était Mitrovic. Il travaille, défend, se bat. C’est le genre de gars que beaucoup de clubs aimeraient avoir."
Le retenir sera très compliqué et Herman Van Holsbeeck en est conscient. Il ne fixe pas pour autant un prix sur la tête de son attaquant. En le présentant comme meilleur qu’Aleksandar Mitrovic, parti pour 18 millions, il fait toutefois clairement comprendre qu’il espère en retirer au moins 20 millions. "Je peux donner un montant mais il suffit que des Chinois arrivent pour crever le plafond. Il ne partira clairement pas pour moins de 15 millions. Pourrait-il être le plus gros de l’histoire ? Oui et savoir qui de lui ou de Tielemans battra le record, c’est le genre de problèmes que j’aime avoir." (rires)

Tielemans et Dendoncker
Anderlecht espère toucher le gros lot pour le Polonais mais il risque de ne pas être le seul gros départ de l’été. Youri Tielemans et Leander Dendoncker sont dans le viseur de tous les grands clubs européens. "On ne va pas vendre tout le monde, hein" , lance Herman Van Holsbeeck.
Actuellement, Youri Tielemans est en pleine lumière et est cité partout. "Tout le monde est intéressé. Mais on verra quand quelqu’un se manifestera avec une offre."
À la question visant à savoir s’il en avait déjà reçu, il a botté en touche laissant comprendre que des propositions se sont retrouvées sur son bureau.
Le dossier de Leander Dendoncker est davantage traité dans l’ombre mais il n’en demeure pas moins chaud que celui de son pote de l’entrejeu. "Tout dépendra du titre. Comme avec Teo , il nous sera plus facile de convaincre les joueurs de rester avec le challenge et l’argent de la Ligue des champions."


[size=38]Il souhaite signer Bruno, Weiler a donné une liste de Belges

En cas de départ de joueurs comme Tielemans, Dendoncker ou même Acheampong (assimilé Belge), Anderlecht devra recruter des joueurs formés au pays. "Ce n’est pas facile à trouver mais nous devons prendre cela en compte" , avoue Herman Van Holsbeeck. "Nous devons regarder en interne avec des jeunes comme Hannes Delcroix qui devrait intégrer le noyau A. Pour les transferts, René Weiler m’a remis une liste de Belges à surveiller."
Pour cette raison, Massimo Bruno voit ses chances de prolongation augmenter. "Le fait qu’il soit Belge, motivé et bien à Anderlecht lui donne un avantage pour trouver un accord avec le club. C’est vers cela que nous nous dirigeons"



"Le prix de Lombaerts ? Pas le même l’an passé"


Ostende a fait signer Nicolas Lombaerts, l’une des cibles d’Anderlecht. "Je préfère voir l’autre côté des choses" , se défend Herman Van Holsbeeck. "On m’a critiqué quand j’ai fait signer Spajic qui depuis a prouvé ses qualités."


Il avoue tout de même avoir vraiment voulu faire signer l’ancien joueur du Zenit. "Nous nous sommes encore renseignés cet hiver. Lombaerts aurait pu être une plus-value au prix que nous voulions donner. Croyez-moi, le million et demi qu’a payé Ostende n’est pas ce qu’on nous a demandé cet été."



"Je rêve que la Fiorentina lève l’option de De Maio"


Le plus gros échec de la saison d’Herman Van Holsbeeck se nomme Sébastien De Maio. Le défenseur central est toujours actif à la Fiorentina mais n’y cartonne pas. "Je rêve que la Fiorentina lève l’option et l’achète mais je n’y crois pas. S’il doit revenir, il le fera car il est sous contrat chez nous. Le coach le reprendra-t-il ? Il devra lui prouver qu’il a appris."


Dans le sens inverse, il n’a pas encore décidé du sort d’Isaac Kiese Thelin, prêté par Bordeaux.


"Van Buyten regrette de ne pas avoir signé chez nous"

Herman Van Holsbeeck a été aperçu au Bayern Munich (lors du match face à Arsenal) accompagné de Daniel Van Buyten. Les rumeurs annonçaient déjà Youri Tielemans en Bavière, le manager général a nié. "J’ai une bonne relation avec Daniel Van Buyten. Une collaboration ? Ce n’est pas au programme. Il m’a par contre avoué regretter de ne pas avoir signé chez nous au moment de sa retraite."



"Fini de donner de l’argent… sauf pour les gros talents"

Plusieurs jeunes joueurs sont en prêt à l’étranger. "Et aucun n’a marqué des points" , martèle Herman Van Holsbeeck. "Ces échecs nous ont appris pas mal de choses sur la manière dont il faut gérer les jeunes. Le coach de Marseille me dit qu’il a les mêmes problèmes que nous avec Leya Iseka. Ce n’est pas normal."
Anderlecht va changer son approche pour garder ses plus grands talents. "Nos résultats en équipe de jeune vont peut-être baisser mais je veux des gars qui ont du talent mais aussi une bonne mentalité. On n’acceptera plus que des gamins de quatorze ans arrivent en retard à l’entraînement. Youri Tielemans et Leander Dendoncker sont les meilleurs exemples de ce que nous voulons faire. On parlait toujours de Musonda et Bakkali mais aux dernières nouvelles, ce ne sont pas eux qui sont les plus avancés."
Pour les attirer, Van Holsbeeck souhaite les inclure dans un projet. "C’est fini de donner de l’argent aux parents avant qu’ils aient seize ans. Nous ne le ferons qu’avec des très gros talents. Si ça ne convient pas aux parents, je leur donnerai le numéro d’autres clubs où ils peuvent signer."



"Si on va en demi-finale, c’est l’enfer"

[i]"Les playoffs me font peur" , dit Herman Van Holsbeeck. La raison de cette déclaration est simple : en quelques semaines, les joueurs vont jouer au moins 12 gros matchs. "Et si on va en demi-finale de l’ Europa League , c’est l’enfer car cela fera encore plus de matchs. Je ne vais pas demander aux gars de lever le pied face à Manchester United. Ils sont surmotivés, j’ai rarement vu un vestiaire pareil. Je peux vous dire que les gars sont prêts. Le début de campagne est crucial."[/i]



“En cas de titre, on discutera avec Deschacht”

Olivier Deschacht n’a plus son avenir en Mauve en main. Le clubman dépend du titre. “Il est plus difficile de le faire signer si nous ne sommes pas champions car cela signifie une nouvelle phase de construction. Si nous gagnons le titre, nous discuterons avec lui car ce sera plus simple.” Le fait qu’il soit Belge présente un avantage.




[size=38]“Stéphane Badji mérite qu’on trouve une solution”[/size]


Stéphane Badji est devenu excédentaire. Pas parti à New York à cause de l’élection de Donald Trump et la difficulté d’obtenir un visa, il est toujours à Anderlecht. “C’est un exemple de professionnalisme et il mérite qu’on lui trouve une vraie solution.” Diego Capel a également été mis de côté. “Il a dix matchs pour convaincre.”




[size=38]“Il faut un stade de 40 ou 45.000 places”[/size]


Le projet de l’Euro Stadium a du plomb dans l’aile. Un coup dur pour Anderlecht qui souhaite se développer en terme de capacité de ses matchs. “Si le projet n’aboutit pas, il nous faut une solution pour un stade de 40 ou 45.000 places. Je suis persuadé que nous pouvons le remplir. Pas avec des tickets à 50 euros mais avec des offres pour les jeunes, les gens moins mobiles, etc. Regardez les abonnements pour les playoffs, ils ont tous été vendus. Et je suis certain qu’on remplirait un stade de 60.000 places face à Manchester United.”




Romain Van der Pluym[/size]
avatar

loc
• Footmaniaque Légendaire •
• Footmaniaque Légendaire •

Messages : 13118
Date d'inscription : 05/06/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Herman Van Holsbeeck se confie

Message par loc le Ven 31 Mar - 8:47

C'est bien il reste positif, et comme toujours, ambitieux ...
avatar

loc
• Footmaniaque Légendaire •
• Footmaniaque Légendaire •

Messages : 13118
Date d'inscription : 05/06/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Herman Van Holsbeeck se confie

Message par el loco le Ven 31 Mar - 11:58

N'empêche, plus il prend de l'âge, plus il devient bon le Herman . Vous allez me dire que c'est logique . Mais tout de même, moi qui aimais bien le critiquer, je dois avouer qu'au niveau achat/vente c'est fort . Même si on peut toujours lui imputer les erreurs de choix de coach ou de mentalité .

el loco
• Footmaniaque Titulaire •
• Footmaniaque Titulaire •

Messages : 972
Date d'inscription : 21/12/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Herman Van Holsbeeck se confie

Message par jolepsycho le Ven 31 Mar - 12:48

J'aime bien le discourt, assez franc, il me semble, j'espère voire Anderlecht en 1/2 finale d'EL et en CL la saison prochaine.
avatar

jolepsycho
• Footmaniaque Soulier D'Or •
• Footmaniaque Soulier D'Or •

Messages : 2484
Date d'inscription : 19/07/2014
Age : 37
Localisation : Charleroi

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Herman Van Holsbeeck se confie

Message par loc le Ven 31 Mar - 14:34

BOn je l'ai toujours defendu, mais la quand meme ... pas dans cette interview-ci, mais dans une autre, il partage son inquietude pour le titre si on se qualifie pour les demies finales ...

Ca, ca va pas, Weiler a instaure un etat d'esprit positif, il a convaincu son boss, maintenant celui-ci doit jouer le jeu a fond, pas sortir le frein a main ... Mais bon, de un, c'est la mentalite belge, et puis il y a la force de l'habitude (et l'exemple brugeois - mais avec de grosses differences quand meme).
avatar

loc
• Footmaniaque Légendaire •
• Footmaniaque Légendaire •

Messages : 13118
Date d'inscription : 05/06/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Herman Van Holsbeeck se confie

Message par Maestro le Ven 31 Mar - 16:44

Il est clair qu'une qualification pour les demi-finales compromettrait fortement les chances de titre d'Anderlecht mais c'est pas tout les jours qu'un club belge dispute une demi de coupe d'Europe en ayant la possibilité de sortir un club du standing de Man United, pour Anderlecht et le foot belge ce serait une belle publicitée

Maestro
• Footmaniaque Titulaire •
• Footmaniaque Titulaire •

Messages : 1307
Date d'inscription : 10/04/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Herman Van Holsbeeck se confie

Message par loc le Ven 31 Mar - 16:52

@Maestro a écrit:Il est clair qu'une qualification pour les demi-finales compromettrait fortement les chances de titre d'Anderlecht mais c'est pas tout les jours qu'un club belge dispute une demi de coupe d'Europe en ayant la possibilité de sortir un club du standing de Man United, pour Anderlecht et le foot belge ce serait une belle publicitée

Genk va y arrievr plus souvent que nous.

En l'ocurrence ce n'est pas tant la demie finale qui serait un exploit, mais plutot d'eliminer MUtd ...

Quant au titre, si Weiler y croit, je ne peux que l'enjoindre ... On aura surement un contrecoup apres une eventuelle elimination, mais Weiler n'est pas MPH ... ce dernier la jouait volontiers petit bras, la ou Weiler est plus positif, et surtout, il prepare beaucoup mieux ses hommes physiquement ...

Mais bon, on verra ...
avatar

loc
• Footmaniaque Légendaire •
• Footmaniaque Légendaire •

Messages : 13118
Date d'inscription : 05/06/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Herman Van Holsbeeck se confie

Message par Maestro le Ven 31 Mar - 17:03

Il y a quelques semaines j'aurais dis que Bruges était le favori mais ils n'ont pas très bien terminer la phase classique, on perdu Izquierdo sur blessure, un Refaelov trimballe aussi pas mal de pépins physiques et ils ont toujours autant de difficultés que la saison dernière à se faire respecter à l'extérieur là ou Anderlecht est un vrai bloc solide désormais et ou Weiler gère très bien son noyau. On a donc une équipe sur une pente ascendante et qui a très faim après deux années sans titre et une autre ou les joueurs clés manquent à l'appel ou la forme n'est pas au rendez vous et les alternatifs pas au rendez vous
Je ne vois pas Anderlecht être ridicule contre United sur les deux matchs ses derniers sont loin d'etre impressionnant et n'ont pas non plus surclasser leurs adversaires aux tours précédents mais ils ont des individualités qui peuvent changer le cours d'un match et je pense que ca suffira encore lors de ce tour pour eux.

Maestro
• Footmaniaque Titulaire •
• Footmaniaque Titulaire •

Messages : 1307
Date d'inscription : 10/04/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Herman Van Holsbeeck se confie

Message par loc le Ven 31 Mar - 18:36

@Maestro a écrit:Il y a quelques semaines j'aurais dis que Bruges était le favori mais ils n'ont pas très bien terminer la phase classique, on perdu Izquierdo sur blessure, un Refaelov trimballe aussi pas mal de pépins physiques et ils ont toujours autant de difficultés que la saison dernière à se faire respecter à l'extérieur là ou Anderlecht est un vrai bloc solide désormais et ou Weiler gère très bien son noyau. On a donc une équipe sur une pente ascendante et qui a très faim après deux années sans titre et une autre ou les joueurs clés manquent à l'appel ou la forme n'est pas au rendez vous et les alternatifs pas au rendez vous
Je ne vois pas Anderlecht être ridicule contre United sur les deux matchs ses derniers sont loin d'etre impressionnant et n'ont pas non plus surclasser leurs adversaires aux tours précédents mais ils ont des individualités qui peuvent changer le cours d'un match et je pense que ca suffira encore lors de ce tour pour eux.

Compte-rendu assez raisonnable. D'accord pour Bruges, j'ai toujours dit que le noyau etait trop court, et la avec le pepin d'Izquierdo (qui n'est pas vraiment une surprise) c'est encore plus evident. Alors qu'a Anderlecht, a part Dendoncker voire Teo, il me semble que personne n'est irremplacable, un transfert a 10 mio se blesse et on ne s'en rend meme pas compte.

D'ailleurs, au-dela de la profondeur du noyau, ce qui peut faire la difference, c'est la gestion des blessures, apparemment Weiler a un vrai savoir-faire a ce niveau, deja demontre avant Anderlecht.

Quant a Manchester, je ne pretendrais pas qu'Anderlecht n'est pas outsider, mais effectivement, il ne peut esperer quelque chose qu'avec un bloc bien compact. Or ca, Weiler l'a appris a le faire, et en plus les joueurs seront surmotives pour le mettre en place, ils n'ont pas la pression et vont se faire plaisir ... pour chaque but inscrit, ils peuvent ajouter 1 mio a leur futur salaire annuel ...
avatar

loc
• Footmaniaque Légendaire •
• Footmaniaque Légendaire •

Messages : 13118
Date d'inscription : 05/06/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum