Derniers sujets
» Anderlecht: mercato en vrac
par el loco Hier à 23:31

» BPL: Analyse des matchs 2017-2018
par jolepsycho Hier à 22:58

» J.4 : Les autres matchs
par Billybambam Hier à 21:10

» Pro League : Le point après 4 journées .
par Mister Fred Hier à 20:57

» RSCL • Mercato en vrac
par jolepsycho Hier à 20:28

» Ligue 1: Analyse des matchs 2017-2018
par Bullit Hier à 19:55

» Mania League : Journée 5
par Exedra Hier à 19:12

» Mania League : Journée 4
par Exedra Hier à 19:11

» Pronos JPL : Journée 5
par NolanBruges Hier à 18:18

» FC Barcelone: mercato en vrac
par jolepsycho Hier à 17:11

» Classement JPL J 4
par patjh69 Hier à 16:35

» Pronos EL/CL : Journée 2
par Arnaudlvr Hier à 13:46

» Classement EMC 1
par Redbutcher Hier à 13:04

» J.4 : Standard - Zulte Waregem (0-4)
par ImpactDeMontréal Hier à 12:52

» J.4 : Anderlecht - Saint-Trond (2-3)
par loc Hier à 12:52

» Pronos EMC Journée 2
par Arnaudlvr Hier à 12:47

» J.5 : FC Bruges - Standard
par loc Dim 20 Aoû - 22:01

» J.4 : Coutrai - FC Bruges (1-2)
par loc Dim 20 Aoû - 21:52

» Premier League : Mercato en vrac
par Billybambam Sam 19 Aoû - 21:10

» Bundesliga: Analyse des matchs 2017-2018
par jolepsycho Sam 19 Aoû - 16:54

» Série A: Analyse des matchs 2017-2018
par Young Red Sam 19 Aoû - 14:42

» Tennis de table: Young Red résultats
par Young Red Sam 19 Aoû - 14:41

» La Liga: Analyse des matchs 2017-2018
par Young Red Sam 19 Aoû - 14:12

» Croky Cup 2017-2018
par Young Red Sam 19 Aoû - 11:02

» Classement EL / EL J 1
par NolanBruges Ven 18 Aoû - 22:37

Dates et liens jeux pronos

Pronos JPL: Journée 5
Clôture ven 25 août à 20 h 30

Lien : ici


Pronos CL/EL : Journée 2
Clôture mar 22 août à 17 h 30

Lien ici


Pronos EMC: Journée 3
Clôture à venir

Lien : ici


Wid sujets jeux
Qui est en ligne ?
Il y a en tout 4 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 4 Invités :: 1 Moteur de recherche

Aucun

[ Voir toute la liste ]


Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 55 le Ven 4 Nov - 19:44



Debats sur les primaires de la gauche en France

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Debats sur les primaires de la gauche en France

Message par deceelle le Ven 3 Fév - 16:55

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:Extrait de l'Echo d'aujourd'hui
On croyait l’Europe libérée des démons du XXe siècle, durant lequel des despotes arrivés au pouvoir "au nom du peuple" firent s’entre-tuer les nations en d’effroyables guerres. Hitler, Mussolini, Staline… Tous furent vaincus. On croyait le projet des pères de l’Europe lancé sur les rails, unifiant sans retour les Européens dans la paix et la prospérité. Il n’en est rien. Il aura suffi d’une crise économique, doublée d’une crise migratoire sans précédent, pour que les populistes fassent leur retour. En quelques années, ils ont intégré tous les parlements des pays européens. On les retrouve dans certains gouvernements, comme celui de la Hongrie, dirigé par Viktor Orban, ou en Pologne, aux mains du parti PiS (Droit et Justice). Ils briguent le pouvoir en France, qu’ils s’appellent Marine Le Pen ou Jean-Luc Mélenchon. Ils ont provoqué le Brexit, avec Nigel Farage (Ukip).

Tous ont en commun la prétention d’être les seuls à détenir "la vérité" et à s’ériger en défenseurs du "petit peuple" contre les "élites". Les populistes affirment être les seuls à pouvoir parler "au peuple" et "au nom du peuple". L’imposture est totale, car personne n’a la capacité de s’exprimer seul au nom de millions d’humains. Mais cela marche. Ils se synchronisent sur la colère des gens, leurs frustrations, leurs peurs. Ils font miroiter le retour vers un passé où tout allait pour le mieux dans le meilleur des mondes. L’Europe ne l’a pas vu venir. Avec son processus d’unification lent et complexe et son langage diplomatique hermétique, elle a perdu face aux mots simples et meurtriers lâchés sur les réseaux sociaux par les populistes décomplexés.

Etonnant que l'echo emette des propos pareils 

Bizarre qu'il ne parle pas de PODEMOS, son pendant de droite qui est lui au gouvernement (CIUDADANOS), ni meme de Syriza ...

A moins que Syriza, qui a finalement plie face aux exigences de la troika, soit redevenue frequentable ...

Pepe Grillo, c'est sans doute un oubli ...

Par contre on mentionne Melenchon, verbe haut en couleur certes, mais transfuge du PS et republicain de tradition. Il s'est juste rendu compte qu'on se fourvoyait et il a voulu chercher des alternatives en dehors du sentier trace par les tetes pensantes europeennes. Je me suis interesse a son cas dernierement, et il n'est meme pas pour une sortie de l'Europe, juste pour une reorientation de sa politique.

Bref, au-dela de cette tentative d'exhaustivite, je voudrais insister sur le fait que l'establishment devrait se remettre en qustion plutot que de s'enteter dans ses certitudes ... Il s'agit plus que des avertissements la, les gens sont vraiment de plus en plus en colere !
je n'ai pas dit que j'étais d'accord avec l'Echo. je trouve juste intéressant d'avoir un autre son de cloche. En ce qui me concerne, c'est la fiscalité des multinationales qui doit être revue.
Nos politiciens sont restés à l'âge de la pierre, alors que les entreprises en sont à l'ère de la mondialisation. mais ce n'est pas étonnant, à partir du moment où ils préfèrent toucher des jetons de présence dans des intercommmunales, plutôt que de s'occuper des problèmes réels.

deceelle
• Footmaniaque Soulier D'Or •
• Footmaniaque Soulier D'Or •

Messages : 2639
Date d'inscription : 18/07/2014
Age : 58
Localisation : Brabant wallon

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Debats sur les primaires de la gauche en France

Message par loc le Ven 3 Fév - 17:18

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:

je n'ai pas dit que j'étais d'accord avec l'Echo. je trouve juste intéressant d'avoir un autre son de cloche. En ce qui me concerne, c'est la fiscalité des multinationales qui doit être revue.
Nos politiciens sont restés à l'âge de la pierre, alors que les entreprises en sont à l'ère de la mondialisation. mais ce n'est pas étonnant, à partir du moment où ils préfèrent toucher des jetons de présence dans des intercommmunales, plutôt que de s'occuper des problèmes réels.

Evidemment, toujours la faute au piblic ... a mon avis les jetons aux intercommunales sont du pourboire de madame pipi par rapport a ce qu'ils recoivent de ces multinationales, dont le lobbying est sans pareil dans les hautes spheres, europeennes notamment. D'ailleurs il y a moult exemples de commissaires et ministres qui passent au "prive" et en reviennent ... genre un commissaire a la concurrence recrutee chez Uber ... cherchez l'erreur !!
avatar

loc
• Footmaniaque Légendaire •
• Footmaniaque Légendaire •

Messages : 12144
Date d'inscription : 05/06/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Debats sur les primaires de la gauche en France

Message par don_vitto le Sam 4 Fév - 5:58

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:Extrait de l'Echo d'aujourd'hui
On croyait l’Europe libérée des démons du XXe siècle, durant lequel des despotes arrivés au pouvoir "au nom du peuple" firent s’entre-tuer les nations en d’effroyables guerres. Hitler, Mussolini, Staline… Tous furent vaincus. On croyait le projet des pères de l’Europe lancé sur les rails, unifiant sans retour les Européens dans la paix et la prospérité. Il n’en est rien. Il aura suffi d’une crise économique, doublée d’une crise migratoire sans précédent, pour que les populistes fassent leur retour. En quelques années, ils ont intégré tous les parlements des pays européens. On les retrouve dans certains gouvernements, comme celui de la Hongrie, dirigé par Viktor Orban, ou en Pologne, aux mains du parti PiS (Droit et Justice). Ils briguent le pouvoir en France, qu’ils s’appellent Marine Le Pen ou Jean-Luc Mélenchon. Ils ont provoqué le Brexit, avec Nigel Farage (Ukip).

Tous ont en commun la prétention d’être les seuls à détenir "la vérité" et à s’ériger en défenseurs du "petit peuple" contre les "élites". Les populistes affirment être les seuls à pouvoir parler "au peuple" et "au nom du peuple". L’imposture est totale, car personne n’a la capacité de s’exprimer seul au nom de millions d’humains. Mais cela marche. Ils se synchronisent sur la colère des gens, leurs frustrations, leurs peurs. Ils font miroiter le retour vers un passé où tout allait pour le mieux dans le meilleur des mondes. L’Europe ne l’a pas vu venir. Avec son processus d’unification lent et complexe et son langage diplomatique hermétique, elle a perdu face aux mots simples et meurtriers lâchés sur les réseaux sociaux par les populistes décomplexés.

Juste des propos réchauffés et anachronique. J'aimerais juste qu'on me donne un définition du mot populisme

J'attends toujours qu'une bonne âme me donne la définition précise de cette maladie honteuse appelée "populisme".
avatar

don_vitto
• Footmaniaque Expert •
• Footmaniaque Expert •

Messages : 5639
Date d'inscription : 04/06/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Debats sur les primaires de la gauche en France

Message par deceelle le Sam 4 Fév - 8:34

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:

je n'ai pas dit que j'étais d'accord avec l'Echo. je trouve juste intéressant d'avoir un autre son de cloche. En ce qui me concerne, c'est la fiscalité des multinationales qui doit être revue.
Nos politiciens sont restés à l'âge de la pierre, alors que les entreprises en sont à l'ère de la mondialisation. mais ce n'est pas étonnant, à partir du moment où ils préfèrent toucher des jetons de présence dans des intercommmunales, plutôt que de s'occuper des problèmes réels.

Evidemment, toujours la faute au piblic ... a mon avis les jetons aux intercommunales sont du pourboire de madame pipi par rapport a ce qu'ils recoivent de ces multinationales, dont le lobbying est sans pareil dans les hautes spheres, europeennes notamment. D'ailleurs il y a moult exemples de commissaires et ministres qui passent au "prive" et en reviennent ... genre un commissaire a la concurrence recrutee chez Uber ... cherchez l'erreur !!
Je ne pense pas que nos mandataires publics reçoivent de l'argent des multinationales. Ce n'est pas nécessaire.
Et le privé fait ce qu'il veut de son argent, ce n'est pas le mien.

deceelle
• Footmaniaque Soulier D'Or •
• Footmaniaque Soulier D'Or •

Messages : 2639
Date d'inscription : 18/07/2014
Age : 58
Localisation : Brabant wallon

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Debats sur les primaires de la gauche en France

Message par loc le Sam 4 Fév - 21:48

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:

je n'ai pas dit que j'étais d'accord avec l'Echo. je trouve juste intéressant d'avoir un autre son de cloche. En ce qui me concerne, c'est la fiscalité des multinationales qui doit être revue.
Nos politiciens sont restés à l'âge de la pierre, alors que les entreprises en sont à l'ère de la mondialisation. mais ce n'est pas étonnant, à partir du moment où ils préfèrent toucher des jetons de présence dans des intercommmunales, plutôt que de s'occuper des problèmes réels.

Evidemment, toujours la faute au piblic ... a mon avis les jetons aux intercommunales sont du pourboire de madame pipi par rapport a ce qu'ils recoivent de ces multinationales, dont le lobbying est sans pareil dans les hautes spheres, europeennes notamment. D'ailleurs il y a moult exemples de commissaires et ministres qui passent au "prive" et en reviennent ... genre un commissaire a la concurrence recrutee chez Uber ... cherchez l'erreur !!
Je ne pense pas que nos mandataires publics reçoivent de l'argent des multinationales. Ce n'est pas nécessaire.
Et le privé fait ce qu'il veut de son argent, ce n'est pas le mien.

Oui, mais la corruption est plus nocive que le gaspillage des biens publics, car ca veut dire que la politique menee n'est qu'au benefice de certains ... c'est bien le probleme actuellement, et c'est pour ca que le peuple gronde. Oui, je sais, c'est sale le peuple, mais tant qu'on est en democratie, on se dpit encore de l'ecouter ...
avatar

loc
• Footmaniaque Légendaire •
• Footmaniaque Légendaire •

Messages : 12144
Date d'inscription : 05/06/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum