Derniers sujets
» J.18 : Anderlecht - Charleroi (1-3)
par ImpactDeMontréal Aujourd'hui à 23:30

» CL J.6 : Celtic - Anderlecht (0-1)
par loc Aujourd'hui à 23:08

» 18e journée : Beveren-Standard
par loc Aujourd'hui à 22:51

» Stuivenberg prend la porte
par loc Aujourd'hui à 22:42

» BPL: grosse bagarre dans les vestiaires apres le derby de Manchester ...
par jolepsycho Aujourd'hui à 21:59

» J.18 : FC Bruges - Lokeren (3-1)
par NolanBruges Aujourd'hui à 19:14

» EL : Tirage des 1/16
par NolanBruges Aujourd'hui à 19:12

» CL : Tirage des 1/8
par NolanBruges Aujourd'hui à 19:07

» Classement JPL 18
par jolepsycho Aujourd'hui à 18:24

» Hommage à Johnny
par bidulski Aujourd'hui à 12:24

» Sam Kelly and the lost boys
par JPl du Var Aujourd'hui à 10:45

» Comment choisir les matchs BONUS ?
par Mister Fred Hier à 12:46

» Pronos EMC Journée 15
par patjh69 Sam 9 Déc - 21:25

» Presentation de BelgoFoot
par Nanard Sam 9 Déc - 18:26

» Pronos JPL : Journée 21
par Mister Fred Sam 9 Déc - 17:39

» Pronos JPL : Journée 20
par Mister Fred Sam 9 Déc - 17:36

» Pronos JPL : Journée 19
par Mister Fred Sam 9 Déc - 17:33

» Pronos JPL : Journée 18
par Mister Fred Sam 9 Déc - 17:16

» Pronos EMC Journée 14
par Mister Fred Sam 9 Déc - 17:11

» La manif catalane
par loc Sam 9 Déc - 15:29

» Ligue 1: Analyse des matchs 2017-2018
par Bullit Ven 8 Déc - 23:02

» Les Clubs Français en Champions League
par Bullit Ven 8 Déc - 23:00

» Matton raccroche
par jolepsycho Ven 8 Déc - 21:57

» Euro 2020 sans la Belgique
par jolepsycho Ven 8 Déc - 21:49

» Classement CL / EL J 8
par Tubizeinforce Ven 8 Déc - 16:44

Dates et liens jeux pronos

Pronos JPL: Journée 19
Clôture ven 15 décembre à 20 h 30

Lien : ici


Pronos CL/EL : Journée 9
Clôture à venir

Lien ici


Pronos EMC: Journée 16
Clôture à venir

Lien : ici



Wid sujets jeux
Qui est en ligne ?
Il y a en tout 3 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 3 Invités

Aucun

[ Voir toute la liste ]


Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 55 le Ven 4 Nov - 19:44



Fidel Castro est mort

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Fidel Castro est mort

Message par Tubizeinforce le Mar 29 Nov - 18:10

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:Surtout que lui a vraiment mis en place un regime qui est vraiment original. Bon OK a la base il etait fort inspire du regime sovietique, mais c'etait a la sauce locale, avec forte implication ppopulaire (malgre des opposants certes), et ils ont su se reinventer apres le retrait sovietique.

Tout à fait, mais l'opinion se base très souvent sur les opposants...

En Hongrie, je voyais ma belle famille et tous leurs amis (mes amis) rire avec les discours (bien moins laconiques que ceux d'Albert 2 ou de Phil 1er) de János Kádár...

Mais oui, ma tendre est venue par amour, mais si cela n'avait pas été le cas, elle serait restée en Hongrie, elle ne s'y déplaisait pas

_____________________________________________________________________________

"Si tu bois l’eau de la vallée, respecte les lois de la vallée". Proverbe tibétain
avatar

Tubizeinforce
• Staff •
• Staff •

Messages : 5029
Date d'inscription : 27/04/2014
Age : 59
Localisation : Tubize

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fidel Castro est mort

Message par Tubizeinforce le Mar 29 Nov - 18:13

Combien de fois on m'a posé la question "les files devant les magasins" "les contrôles de police" (si, contrôle d'alcool, mais là je suis OK) je suis toujours

Ben non, le communisme n'était pas ce que vous imaginez

_____________________________________________________________________________

"Si tu bois l’eau de la vallée, respecte les lois de la vallée". Proverbe tibétain
avatar

Tubizeinforce
• Staff •
• Staff •

Messages : 5029
Date d'inscription : 27/04/2014
Age : 59
Localisation : Tubize

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fidel Castro est mort

Message par loc le Mar 29 Nov - 18:16

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:Surtout que lui a vraiment mis en place un regime qui est vraiment original. Bon OK a la base il etait fort inspire du regime sovietique, mais c'etait a la sauce locale, avec forte implication ppopulaire (malgre des opposants certes), et ils ont su se reinventer apres le retrait sovietique.

Tout à fait, mais l'opinion se base très souvent sur les opposants...

Mouais, dans le Cuba de Cuba, faut quand meme faire attention de l'opposant a qui on donne la parole, parce que la principale force d'opposition, ca reste quand meme toute la pegre (il y avait Tony Montana dans le tas, la realite depasse souvent la fiction), chassee aux premieres heures du regime castriste ...

Le pire c'est qu'on ne prend pas toujours cette precaution ...
avatar

loc
• Staff •
• Staff •

Messages : 12829
Date d'inscription : 05/06/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fidel Castro est mort

Message par Tubizeinforce le Mar 29 Nov - 18:33

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:Le pire c'est qu'on ne prend pas toujours cette precaution ...

Viktor Orban était un opposant... qui devient maintenant un opposant aux opposants

J'ai lu que les opposants cubains ont fait la fête en Floride... Tout est dit

_____________________________________________________________________________

"Si tu bois l’eau de la vallée, respecte les lois de la vallée". Proverbe tibétain
avatar

Tubizeinforce
• Staff •
• Staff •

Messages : 5029
Date d'inscription : 27/04/2014
Age : 59
Localisation : Tubize

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fidel Castro est mort

Message par don_vitto le Mer 30 Nov - 6:34

Que les cubains, en grande partie, fassent l'apologie de ce dictateur, à la limite je peux encore le comprendre tant on leur a lavé le cerveau à l'eau de Castro chaque jour, chaque heure et chaque minute par médias et propagandes interposés mais que nous leur emboitions le pas, là par contre j'ai beaucoup plus de mal.
Quand on sait que certains chirurgiens devaient jouer de la guitare le soir dans les bars pour pouvoir vivre dignement (Onfray le raconte d'ailleurs très bien à son retour de Cuba) ...
avatar

don_vitto
• Footmaniaque Expert •
• Footmaniaque Expert •

Messages : 5639
Date d'inscription : 04/06/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fidel Castro est mort

Message par loc le Mer 30 Nov - 9:08

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:Que les cubains, en grande partie, fassent l'apologie de ce dictateur, à la limite je peux encore le comprendre tant on leur a lavé le cerveau à l'eau de Castro chaque jour, chaque heure et chaque minute par médias et propagandes interposés mais que nous leur emboitions le pas, là par contre j'ai beaucoup plus de mal.
Quand on sait que certains chirurgiens devaient jouer de la guitare le soir dans les bars pour pouvoir vivre dignement (Onfray le raconte d'ailleurs très bien à son retour de Cuba) ...

C'est quoi vivre dignement? Les besoins basiques au moins sont remplis.

Mais sinon oui,c'est un pays pauvre, personne ne va contester.
En gros dans la plupart des autres pays les médecins vivent mieux, mais tu as de la malnutrition enfantine ...

Il y a aussi la prostitution qui revient fort avec l'ouverture au tourisme international, on est quasi systématiquement "accueillis" des l'aéroport ...

De toutes façons ça n'aurait pas été mieux sans cette révolution, ça c'est sur ...

Il s'agit pas d'idealiser, mais moi je trouve quand meme la critique exagérée, parce qu'elle juge ce pays comme elle le ferait avec la Belgique (qui est bien plus riche), et parce que les mêmes oublient de critiquer des pays "amis" ...

Et de toutes façons il est intéressant d'avoir des régimes "différents", ça peut être utile pour le futur.
avatar

loc
• Staff •
• Staff •

Messages : 12829
Date d'inscription : 05/06/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fidel Castro est mort

Message par Tubizeinforce le Mer 30 Nov - 16:20

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:Il s'agit pas d'idealiser, mais moi je trouve quand meme la critique exagérée

Comme je l'expliquais plus avant, c'est clair et net...
J'ai une connaissance FB lituanienne vivant à Strasbourg et nous en avons discuté, les besoins essentiels, ils l'ont toujours eu à l'époque soviétique. Elle est partie car sa grand-mère était propriétaire terrienne et a vu ses biens confisqués et a du faire un petit séjour au goulag... Mais elle ne renie pas que les besoins vitaux n'ont jamais manqués et elle n'a jamais du faire la file dans les magasins...

_____________________________________________________________________________

"Si tu bois l’eau de la vallée, respecte les lois de la vallée". Proverbe tibétain
avatar

Tubizeinforce
• Staff •
• Staff •

Messages : 5029
Date d'inscription : 27/04/2014
Age : 59
Localisation : Tubize

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fidel Castro est mort

Message par loc le Mer 30 Nov - 17:28

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:Il s'agit pas d'idealiser, mais moi je trouve quand meme la critique exagérée

Comme je l'expliquais plus avant, c'est clair et net...
J'ai une connaissance FB lituanienne vivant à Strasbourg et nous en avons discuté, les besoins essentiels, ils l'ont toujours eu à l'époque soviétique. Elle est partie car sa grand-mère était propriétaire terrienne et a vu ses biens confisqués et a du faire un petit séjour au goulag... Mais elle ne renie pas que les besoins vitaux n'ont jamais manqués et elle n'a jamais du faire la file dans les magasins...

Apres ca, la richesse sont-ce des biens materiels, ou juste les relations entre les gens ?? On n'est pas loin du modele de decroissance, la.

Mais bon, on juge par rapport a la situation actuelle, pas sur que sans capitalisme on aurait eu internet, par exemple ... Meme si le communisme est aussi materialiste et produciviste a la base, et que les progres techniques font partie de leur ADN, le systeme economique n'est pas aussi dynamique. D'un autre cote, on sera sans doute obliges bientot d'abandonner le mode "occidental" de consommation/production.
avatar

loc
• Staff •
• Staff •

Messages : 12829
Date d'inscription : 05/06/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fidel Castro est mort

Message par Tubizeinforce le Mer 30 Nov - 17:56

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:pas sur que sans capitalisme on aurait eu internet, par exemple ...

Mais à l'époque hongroise que j'ai connue, il y avait des contacts admirables entre les gens... de la région ou du pays...
Les familles se réunissaient le WE, sans personne pour tapoter sur un smartphone, on discutait...
Le samedi, tous (sauf les lieux touristiques) avaient fini à 13h pour reprendre le lundi à 13h...
Il y avait beaucoup plus de contact humain sans cette foutue monnaie...

Tiens, mon fils a joué bassiste dans le groupe "les Moulus" ils chantaient une chanson dénonçant le capitalisme et jetaient des billets verts (monoploly) à la fin

Pas visible mais sinon celle-ci avec le guitariste de Tiken Jah


_____________________________________________________________________________

"Si tu bois l’eau de la vallée, respecte les lois de la vallée". Proverbe tibétain
avatar

Tubizeinforce
• Staff •
• Staff •

Messages : 5029
Date d'inscription : 27/04/2014
Age : 59
Localisation : Tubize

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fidel Castro est mort

Message par loc le Mer 30 Nov - 22:15

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:Que les cubains, en grande partie, fassent l'apologie de ce dictateur, à la limite je peux encore le comprendre tant on leur a lavé le cerveau à l'eau de Castro chaque jour, chaque heure et chaque minute par médias et propagandes interposés mais que nous leur emboitions le pas, là par contre j'ai beaucoup plus de mal.
Quand on sait que certains chirurgiens devaient jouer de la guitare le soir dans les bars pour pouvoir vivre dignement (Onfray le raconte d'ailleurs très bien à son retour de Cuba) ...

Je suis tombe par hasard sur une video ou Onfray parle de cette anecdote du chirurgien.


Celui qui a poste la video l'a intitulee "Onfray demonte le mythe Castro". Mais franchement l'argumentation est consternante ... Ses deux grands arguments, c'est que la sante n'est pas si bien lotie que ca car un chirurgien doit faire d'autres boulots pour vivre dignement (alors que precisement dans un modele communiste il n'y a aucune raison qu'un chirurgien ait un plus grand salaire qu'un balayeur), et le second c'est que les Cubains n'ont pas de beurre ... "pas de beurre, c'est une dictature" ...

Cet Onfray est meilleur polemiste qu'analyste politique ...
avatar

loc
• Staff •
• Staff •

Messages : 12829
Date d'inscription : 05/06/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fidel Castro est mort

Message par Tubizeinforce le Jeu 1 Déc - 2:20

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:Que les cubains, en grande partie, fassent l'apologie de ce dictateur, à la limite je peux encore le comprendre tant on leur a lavé le cerveau à l'eau de Castro chaque jour, chaque heure et chaque minute par médias et propagandes interposés mais que nous leur emboitions le pas, là par contre j'ai beaucoup plus de mal.
Quand on sait que certains chirurgiens devaient jouer de la guitare le soir dans les bars pour pouvoir vivre dignement (Onfray le raconte d'ailleurs très bien à son retour de Cuba) ...

Je suis tombe par hasard sur une video ou Onfray parle de cette anecdote du chirurgien.


Celui qui a poste la video l'a intitulee "Onfray demonte le mythe Castro". Mais franchement l'argumentation est consternante ... Ses deux grands arguments, c'est que la sante n'est pas si bien lotie que ca car un chirurgien doit faire d'autres boulots pour vivre dignement (alors que precisement dans un modele communiste il n'y a aucune raison qu'un chirurgien ait un plus grand salaire qu'un balayeur), et le second c'est que les Cubains n'ont pas de beurre ... "pas de beurre, c'est une dictature" ...

Cet Onfray est meilleur polemiste qu'analyste politique ...

Que dire ? Rien

_____________________________________________________________________________

"Si tu bois l’eau de la vallée, respecte les lois de la vallée". Proverbe tibétain
avatar

Tubizeinforce
• Staff •
• Staff •

Messages : 5029
Date d'inscription : 27/04/2014
Age : 59
Localisation : Tubize

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fidel Castro est mort

Message par loc le Dim 4 Déc - 18:11

Funérailles de Fidel Castro: Ségolène Royal dénonce une "polémique déplacée"

AFP Publié le dimanche 04 décembre 2016 à 09h29 - Mis à jour le dimanche 04 décembre 2016 à 17h19




La ministre française de l'Ecologie Ségolène Royal a estimé dimanche que la polémique suscitée par ses propos sur le régime cubain était "déplacée", appelant au "respect" le jour-même des funérailles de Fidel Castro à Santiago de Cuba, auxquelles elle a assisté.
"Je pense que cette polémique n'a pas lieu d'être. Le jour des funérailles je pense qu'il y a un respect à avoir à l'égard de tout un peuple et de tout un pays qui est en train justement de s'ouvrir et d'évoluer", a-t-elle déclaré dans un entretien à l'AFP.
"Il faut s'écarter de tout dénigrement systématique, c'est aux historiens de faire le bilan de cette histoire", a dit Ségolène Royal dimanche. "Je ne suis pas venue ici pour faire le bilan de la période de Fidel Castro, mais personne ne peut nier qu'il y a du négatif et du positif".
"Ces polémiques sont particulièrement déplacées le jour des funérailles", a-t-elle insisté, se présentant comme "une voix de la réconciliation, une voix de la paix".
Interrogée sur les violations des droits de l'homme reprochées par l'ONU et l'opposition au régime cubain, Ségolène Royal a déclaré que "ce problème-là doit être réglé, effectivement", avant d'ajouter : "D'ailleurs, dans le cadre de l'accord entre l'Union européenne et Cuba, ce problème sera posé".

"Il y a toujours du positif et du négatif dans les histoires"

La ministre française de l'Ecologie, Ségolène Royal, a salué samedi à Santiago de Cuba la mémoire de Fidel Castro, "un monument de l'histoire", rejetant les accusations de violations des droits de l'Homme à son encontre.
"C'est un monument de l'histoire, d'abord, Fidel Castro" et "c'est le symbole d'une amitié très profonde entre Cuba et la France", a-t-elle déclaré à des journalistes français peu après son arrivée à Cuba où elle devait assister samedi soir à une cérémonie d'hommage au "Comandante", puis à ses funérailles en cercle plus restreint dimanche.
Mme Royal, numéro trois du gouvernement français, est la seule membre d'un gouvernement européen, avec le Premier ministre grec Alexis Tsipras, à avoir fait le déplacement à Cuba à l'occasion de la semaine de deuil national consacrée à l'ex-président cubain, décédé le 25 novembre à 90 ans.
"Grâce à Fidel Castro, les Cubains ont récupéré leur territoire, leur vie, leur destin. Ils se sont inspirés de la Révolution française sans pour autant connaître la terreur qu'il y a eue pendant la Révolution française", a-t-elle estimé.
Interrogée sur les violations des droits de l'homme reprochées par l'ONU et l'opposition au régime cubain, Ségolène Royal a souligné au contraire l'existence sur l'île d'"une liberté religieuse" et d'"une liberté de conscience".
"Ecoutez, il y a beaucoup de désinformation, ce que j'observe c'est que jamais les relations diplomatiques n'ont été coupées avec Cuba, y compris de la part de certains responsables politiques qui me critiquent, qui critiquent la France, jamais", a-t-elle dit.
"Il y a toujours du positif et du négatif dans les histoires, mais certains ne vont pas se rhabiller à bon compte au nom des droits de l'homme alors qu'on sait qu'ici, quand on demande des listes de prisonniers politiques, on n'en a pas. Et bien fournissez-moi des listes de prisonniers politiques, à ce moment-là on pourra faire quelque chose", a-t-elle ajouté.
"Donc il faut savoir regarder les choses positivement même si ça dérange", a-t-elle ajouté, estimant que "la France n'a pas à donner de leçon" à Cuba.
"Je sais que ça dérange parce que justement voilà un pays insulaire qui protège son patrimoine, qui interdit les prédateurs, qui a réussi aussi à faire en sorte qu?il y ait une propreté, une sécurité vraiment remarquables, que l'on n'atteint pas dans beaucoup de pays qui donnent aujourd'hui des leçons de droits de l'Homme", a-t-elle conclu.

De tous bords, les critiques fusent


Une salve de critiques politiques, notamment à droite, a visé dimanche Ségolène Royal, qui représentait la France aux funérailles de Fidel Castro, après ses propos défendant le bilan de l'ex-président cubain et rejetant les accusations de violations des droits de l'Homme.
Le premier secrétaire du PS Jean-Christophe Cambadélis a fait part de sa gêne dimanche: "Je (n'aurais pas dit) les choses comme cela", a-t-il déclaré. "La révolution cubaine est défendable face au régime de Battista, qui était un homme corrompu. (Mais) le régime castriste ne l'est pas (...) Je crois qu'elle (Royal) était dans l'enthousiasme cubain, et qu'elle a voulu exprimer sa solidarité (...) Ça n'est pas son genre (de revenir sur ses déclarations), mais elle peut en faire d'autres. Elle peut souligner aussi que ce régime s'est maintenu à cause du boycott américain. Ça ne justifie rien du tout, mais ça explique".
"Les bras vous en tombent", a réagi le président du Modem et ancien ministre François Bayrou au "Grand rendez-vous" Europe1/iTélé/Les Echos, jugeant que c'est "tellement énorme" que c'est "pire" qu'une faute politique, d'autant que Ségolène Royal parlait "au nom de la France".
Et de lancer que "si la longue file des fusillés, des exilés, de ceux qui ont été mis en prison par le régime que Mme Royal exalte se présentait devant elle, elle rougirait". Il a rappelé qu'en 2007, alors candidate à la présidentielle, elle avait "fait l'éloge de la justice chinoise".
"S'il y a un sujet sur lequel la France et le gouvernement français ne devraient pas absoudre Fidel Castro, c'est sur les droits de l'Homme", même si "Fidel Castro est une figure historique" et a mené une "révolution contre un régime pas digne d'éloges", a martelé M. Bayrou.
Député écologiste réformiste et candidat à la primaire organisée par le PS, François de Rugy a demandé, dans un tweet, au "président de la République de désavouer ces propos sur contraires aux valeurs de la ".
"Ce qu'a dit Ségolène Royal manque de mesure, de lucidité et de respect pour l'ensemble des victimes, incontestables et incontestées, de ce régime", a taclé le numéro deux du FN Florian Philippot, évoquant sur France Inter "des persécutions contre des opposants politiques, même contre d'autres minorités, les homosexuels, etc" et "tout sauf une grande démocratie et un merveilleux espace de respect des droits de l'Homme".
Plusieurs parlementaires LR ont aussi attaqué la ministre socialiste de l'Ecologie. "Plus jamais de leçon de la 'Gôôche' sur les droits de l'homme, après l'éloge de Castro par un ministre socialiste !!!", a tweeté le député Thierry Mariani, son collègue Guillaume Larrivé épinglant "la croisière en folie : au nom de la France, chante les louanges du tyran castriste, avec un vocabulaire néo-stalinien..."
avatar

loc
• Staff •
• Staff •

Messages : 12829
Date d'inscription : 05/06/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fidel Castro est mort

Message par Tubizeinforce le Dim 4 Déc - 19:01

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:"Il y a toujours du positif et du négatif dans les histoires"

Mais c'est certain et le plus bobo va le dénoncer...
Je suis tendance coco (tu le sais) et je trouve normal de démantibuler mon opposant, ce qu'à fait Fidel et les bolchéviques avant lui...

Ceux qui dénoncent ce principe sont qui ? Les capitalistes qui ne font qu'appliquer... le même principe, le même règlement

_____________________________________________________________________________

"Si tu bois l’eau de la vallée, respecte les lois de la vallée". Proverbe tibétain
avatar

Tubizeinforce
• Staff •
• Staff •

Messages : 5029
Date d'inscription : 27/04/2014
Age : 59
Localisation : Tubize

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fidel Castro est mort

Message par loc le Dim 4 Déc - 19:16

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:"Il y a toujours du positif et du négatif dans les histoires"

Mais c'est certain et le plus bobo va le dénoncer...
Je suis tendance coco (tu le sais) et je trouve normal de démantibuler mon opposant, ce qu'à fait Fidel et les bolchéviques avant lui...

Ceux qui dénoncent ce principe sont qui ? Les capitalistes qui ne font qu'appliquer... le même principe, le même règlement

Je pourrais te rejoindre la-dessus, mais sans beaucoup de conviction ...

Quoi qu'il en soit, ce sont des arguments que tu ne peux pas utiliser contre des droit-de-l'hommistes ...

De toutes facons, j'ai remarque qu'on juge surtout par rapport a ses opinions politiques, on pardonne volontiers des errements en matiere de droits de l'homme ou d'ethique politique quand on est en phase avec la politique menee ...

Je connais tres peu de neoliberaux fans de Friedmann qui vont assumer Pinochet. Pourtant ...

C'est d'ailleurs la meme chose dans les debats footballistiques, genre Messi-Ronaldo, Lukaku ...
avatar

loc
• Staff •
• Staff •

Messages : 12829
Date d'inscription : 05/06/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fidel Castro est mort

Message par loc le Mar 6 Déc - 11:07

Fidel Castro: le passé d’une illusion, l’avenir d’une désillusion
Publié le [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] par [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

L’histoire du castrisme est celle d’un long effilochement d’une utopie révolutionnaire. Au moment de son entrée triomphale à La Havane en janvier 1959, le leader des barbudos jouissait d’une popularité exceptionnelle dans toute l’Amérique latine. Pour les petits paysans misérables exploités par les grands propriétaires, pour les intellectuels outrés par l’emprise des Etats-Unis, pour les démocrates lassés des régimes militaires mafieux et des oligarchies insolentes qui dominaient le continent, Fidel Castro incarnait le rêve donquichottesque de la liberté et de la justice.
« Un impossible rêve»? Très vite, l’euphorie et l’oecuménisme révolutionnaires se brisèrent. Ceux qui avaient imaginé une démocratie placide à l’image du Costa Rica furent écartés. Dès octobre 1959, la condamnation à 20 ans de prison d’un des principaux dirigeants révolutionnaires, Huber Matos, indiqua la voie sur laquelle le nouveau régime s’engageait: un pouvoir autoritaire organisé autour des figures mythiques de Fidel Castro et Che Guevara, appuyé sur un système inspiré du marxisme léninisme et ancré, avec une certaine dose d’autonomie rebelle, dans le camp soviétique.
Malgré la dureté de la répression, des centaines d’intellectuels de gauche européens et latino-américains se rendirent à Cuba, sacré « premier territoire libre de l’Amérique », pour communier avec les nouveaux archiprêtres de l’anti-impérialisme et du progressisme. L’hostilité radicale de Washington, symbolisée par l’invasion de la Baie des Cochons, et la grande peur des possédants du continent, « excusaient » les dérives autoritaires. En ces moments tourmentés de la guerre froide, à l’époque de la Tricontinentale, la dictature était acceptable à gauche pourvu qu’elle soit marxiste, anti-colonialiste et anti-américaine.
Pendant toutes ces années, le castrisme bénéficia aussi, comme l’observa cruellement Gérard Chaliand à propos des « mythes révolutionnaires du tiers-monde », d’une forme de « transfert utopique », illusion romantique d’une gauche occidentale avide d’expier ses accommodements capitalistes en vivant la révolution par procuration sous les tropiques.
Au fil des années, toutefois, la passion castriste prit des rides. Après la crise des missiles de 1962 au cours de laquelle Fidel joua à la roulette russe, après la caution apportée à l’étouffement du printemps de Prague en 1968, après la répression déclenchée contre des poètes ou des homosexuels: il y eut beaucoup d’ « après » et, à chaque fois, des « amis de Cuba » s’éloignèrent. « Fidel Castro est un typique caudillo latino-américain dans la tradition hispano-arabe », s’exclama sévèrement le Prix Nobel de littérature mexicain, Octavio Paz, en 1983.
Et pourtant, le castrisme continua à bénéficier de solides sympathies internationales, à gauche de la gauche, au sein de partis sociaux-démocrates européens assagis, mais aussi du côté de la droite souverainiste, jusque dans l’Espagne franquiste, où l’on appréciait ce lider maximo, nationaliste ombrageux, qui, «en résistant à l’Empire, avait sauvé l’honneur de l’Espagne », chassée en 1898 de Cuba par des indépendantistes soutenus par les Etats-Unis.
A l’époque du président Ronald Reagan dans les années 1980, le soutien sans état d’âme de Washington aux dictatures militaires et son harcèlement du Nicaragua sandiniste offrirent de nouveaux arguments. Des progressistes, qui n’auraient jamais accepté de vivre sous une dictature, hésitèrent à franchement condamner Cuba parce qu’ils craignaient de « faire le jeu » des escadrons de la mort du Salvador ou des contre-révolutionnaires nicaraguayens.
La crise économique des années 1990, après le départ des Soviétiques, révéla les profondes failles du « modèle cubain ». Si le castrisme avait généralisé l’enseignement et la santé, ce qui était remarquable dans un continent dévasté par la morgue sociale et les inégalités, il avait échoué, et pas seulement à cause de l’embargo américain, à faire de Cuba un pays économiquement viable. Après avoir dépendu de Moscou, le castrisme subsista grâce au Venezuela de Hugo Chavez. Une nomenklatura castriste, organisée autour d’une armée toute-puissante, relativisait aussi l’égalitarisme proclamé du régime.
Une certaine gauche, aujourd’hui encore, refuse de prendre toute la mesure des errements de l’aventure castriste. Or, le comandante a associé la cause progressiste à un autoritarisme pesant et infantilisant. Il a donné un alibi aux ultraconservateurs latino-américains ravis de pouvoir taxer de « castro-communiste » toute volonté réelle de changement social. Et surtout, comme le déplorait en 2003, lors d’un pic de la répression, l’écrivain de gauche et « pro-cubain » Eduardo Galeano, « il a péché contre l’espérance, car la révolution cubaine était née pour être différente. L’omnipotence de l’Etat n’est pas la réponse à l’omnipotence du marché ».
Toutefois, il serait inconsistant de ne retenir de Fidel que son ego, son autoritarisme et son obstination idéologique. Le castrisme est arrivé au pouvoir en raison de la dictature, de l’exploitation et de la domination gringa qui régnaient à Cuba sous Fulgencio Batista. Certes, l’Amérique latine d’aujourd’hui est différente. Les militaires et les Etats-Unis se sont faits plus discrets, mais, dans la plupart des pays, des inégalités et des violences extrêmes sévissent. Des “enclaves d’autoritarisme“, comme le souligne Alain Rouquié dans son livre A l’ombre des dictatures, persistent au sein d’indécrottables Etats profonds, rétifs à tout réel changement.
Le décès de Fidel ne clôt pas le castrisme. La désillusion aura un avenir si, dans ce continent « aux veines ouvertes », comme l’écrivait Eduardo Galeano, « la justice sociale et la liberté ne marchent pas », enfin, « côte à côte ».
avatar

loc
• Staff •
• Staff •

Messages : 12829
Date d'inscription : 05/06/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fidel Castro est mort

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum