Derniers sujets
» Pronos JPL : Journée 23
par Mister Fred Aujourd'hui à 21:17

» J.22 : Genk - Anderlecht
par Nanard Aujourd'hui à 20:34

» Pronos JPL : Journée 24
par ImpactDeMontréal Aujourd'hui à 20:08

» J.22 : Antwerp - FC Bruges (2-2)
par jolepsycho Aujourd'hui à 17:42

» Anderlecht: mercato en vrac
par Billybambam Aujourd'hui à 7:37

» J.22 : Standard - Eupen (3-2)
par Maestro Hier à 20:26

» Pronos EMC Journée 19
par Mister Fred Hier à 12:03

» (NEWS) FC Bruges : après le Gardien et Krepin Diatta, Kenneth Vermeer est le 3ème renfort Brugeois
par Jean24 Hier à 8:14

» Classement EMC 18
par Tubizeinforce Ven 19 Jan - 23:49

» J.22 : Les autres matchs
par Tubizeinforce Ven 19 Jan - 22:19

» Pronos JPL : Journée 22
par Tubizeinforce Ven 19 Jan - 20:30

» Anderlecht 26eme club le plus cher d'Europe pour les supporters
par loc Ven 19 Jan - 12:30

» Coupe d'Angleterre, avec VAR
par loc Jeu 18 Jan - 0:10

» Ligue 1: Analyse des matchs 2017-2018
par loc Jeu 18 Jan - 0:05

» PSG: TRANSFERT / Arrivée.
par Bullit Mer 17 Jan - 20:23

» RSCL • Mercato en vrac
par Maestro Mer 17 Jan - 14:27

» CC 1/4 Finale : FC Bruges - Charleroi (5-1)
par Maestro Mer 17 Jan - 14:21

» Cristiano Ronaldo veut quitter le Real Madrid !
par loc Mar 16 Jan - 16:36

» Pronos EMC Journée 18
par NolanBruges Mar 16 Jan - 12:16

» Départ de Conte !
par Bullit Lun 15 Jan - 19:24

» Ligue 1 - Informations PSG
par loc Lun 15 Jan - 1:30

» COUPE de la LIGUE - 1/4 de finale.
par Bullit Jeu 11 Jan - 8:19

» Real Madrid • Zinédine ZIDANE
par loc Mer 10 Jan - 14:09

» Premier League : Mercato en vrac
par jolepsycho Mar 9 Jan - 14:02

» Pronos JPL : Journées précédentes
par ImpactDeMontréal Lun 8 Jan - 20:57

Dates et liens jeux pronos

Pronos JPL: Journée 23
Clôture mar 23 janvier à 20 h 30

Lien : ici


Pronos CL/EL : Journée 9
Clôture mar 13 février à 20 h 45

Lien ici


Pronos EMC: Journée 20
Clôture À VENIR

Lien : ici



Wid sujets jeux
Qui est en ligne ?
Il y a en tout 6 utilisateurs en ligne :: 2 Enregistrés, 0 Invisible et 4 Invités

Mister Fred, Poupou

[ Voir toute la liste ]


Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 55 le Ven 4 Nov - 19:44



Real Madrid • Zinédine ZIDANE

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Espagne Re: Real Madrid • Zinédine ZIDANE

Message par loc le Mer 20 Jan - 11:04

« Zidane a l'ombre de Mourinho dans son dos »
Prédécesseur de Florentino Pérez aux commandes du Real Madrid, Ramon Calderón connaît parfaitement les arcanes de la Maison Blanche. Il revient sur la nomination de Zinédine Zidane, un homme qui, selon lui, mérite sa chance, sur le banc du club le plus sacré du monde.

Propos recueillis par Arthur Jeanne mardi 19 janvier

151
15
Ramon Calderon
Que pensez-vous de Zidane comme entraîneur du Real ?
L'arrivée de Zidane au Real, c'est une équation à plusieurs inconnues : il n'a aucune expérience, à part deux ans comme assistant d'Ancelotti et un an et demi en tant que coach d'une équipe de seconde division, ce qui est léger pour entraîner le Real. D'un autre côté, il a été un immense joueur, il connaît très bien la mentalité d'un joueur d'élite, sa manière de penser, son attitude. Il sait aussi très bien se comporter dans un vestiaire plein de stars, ça c'est un avantage. Maintenant, il faut voir si, en combinant son expérience en tant que joueur, sa petite expérience comme coach, et un peu de chance, parce qu'il va en avoir besoin, il va pouvoir redresser la situation d'une équipe qui est déséquilibrée, et qui a des bons résultats contre les petites équipes, qui va en mettre 7 ou 8 parfois, mais qui n'a pris que 25% de points lors de confrontations directes contre les gros.

Le fait qu’il n’ait pas eu de résultats excellents avec la Castilla ne vous inquiète pas ?
Je ne pense pas que cela soit si important. La dimension change, c'est plus pareil, il va disposer des meilleurs joueurs du monde. Je l'ai connu quand j'étais au directoire, c'est une personne exceptionnelle du point de vue humain. Il connaît très bien le football, il a triomphé dans une situation hyper difficile, il a gagné des titres. Je pense qu'il peut y arriver en tant que coach, j'espère qu'il va le faire. Ça n’est pas facile, encore moins au Real Madrid, un club dans lequel au cours des 74 dernières années, seulement deux hommes sont restés au club plus de 3 ans. C'est un chiffre très significatif qui montre bien à quel point il est difficile d'entraîner le Real Madrid.

En tout cas, le mot qui revient beaucoup ces temps-ci à Madrid, c’est l'espoir. Pourquoi il y a autant d’espoir ?
Il y a beaucoup d'espoir parce qu'il incarne les valeurs de la Maison Blanche. L’aficion l'a reçu à bras ouverts, pour ce qu'il nous a offert en tant que joueur. Un mec inoubliable pour l'histoire du club, quand il a mis le but de la novena contre Leverkusen, un des buts historiques. Il y a beaucoup d'espoir qu'il réédite cela en tant que coach.

Vous pensez que son passé de légende du club lui donnera droit à une période d’immunité ?
Je suis sûr qu'il aura plus d'indulgence et de patience de la part des socios. Je pense que le président y a pensé. C'était son principal avantage, il est en quelque sorte le bouclier de Fiorentino, parce que le public l'aime, le respecte, et lui permettra plus qu'à n'importe quel entraîneur. Le premier mois, il aura une sorte d'état de grâce, où le public sera indulgent, mais c'est le Real, ça ne durera pas plus que 4 ou 5 matchs ! Il a de la chance, car les 4 ou 5 matchs qui viennent sont plutôt faciles (interview réalisée avant les victoires contre le Deportivo La Corogne et le Sporting Gijón, ndlr). Le public a l'espoir qu'il réussisse, cela va beaucoup l'aider, mais pas non plus lui laisser beaucoup de temps, il n'y a pas une énorme marge d'erreur.

« Avec son caractère, ses valeurs, son attitude pacifique et conciliatrice, Zidane va faire du bien. »Ramon Calderón

Mais il n’y a jamais vraiment de marge d’erreur au Real ?
Ici, le supporter est habitué à voir des stars, beaucoup de buts, à gagner plus de titres que personne. Une deuxième place est un échec cuisant. Tout cela rend le public très exigeant, tous les joueurs et entraîneurs qui viennent ici le savent. Rien ne sera facile, c'est un club très spécial où l'hincha espère jusqu'au moment où il se fatigue, et il se fatigue très vite... Lui l'a vécu ici lors de sa première saison en tant que joueur quand, au mois de novembre, il a commencé à être sifflé. Les gens ont commencé à penser à la somme qu'on l'a payé. Il devait faire plus et donc, au bout de 3 mois, il a été sifflé. Il m'est arrivé la même chose avec Cristiano Ronaldo que j'ai recruté pour 94 millions d’euros, les gens pensaient que c'était une folie. Aussi bien Zidane que Ronaldo ont ensuite prouvé qu’ils étaient d'immenses joueurs.

Vous pensez que Zidane en tant que coach, c’était le premier choix de Florentino ?
Je crois que faire venir Zidane est une manière pour Florentino d'acheter la paix sociale. Il a essayé de faire venir Mourinho, qui a senti le piège et n'a pas voulu venir au milieu de la saison. Il y a eu des réunions avec l'agent de Mourinho qui était son premier choix. Et surtout je crois que Mourinho veut prendre Manchester United.

Vous croyez donc à un retour de Mourinho. Cela a été démenti par tout le monde ?
Mourinho va attendre de voir ce qu'il va se passer avec Zidane avant peut-être de revenir en fin de saison. J'espère que cela ne sera pas comme ça. Mais si avec Zidane, ça ne marche pas, on aura Mourinho sur le banc en juin. Zidane a l'ombre de Mourinho dans son dos. Je pense que c'est dommage, car Mourinho ici n'a rien prouvé. Zidane a un caractère extraordinaire, il mérite de réussir. C'est un homme timide, mais qui s'est fait aimer. Il est calme, il a une vie familiale saine, de la classe. Il représente très bien tout ce qu'est le Real. Ça serait une juste récompense qu'il réussisse.

Pourtant, Mourinho est une figure clivante à Madrid ?
C'est du 50-50, c'est un homme aussi adoré que détesté. C'est un homme qui déclenche les passions. Beaucoup l'idolâtrent, veulent absolument qu'il revienne, d'autres souhaitent qu'il ne remette jamais les pieds au Real. Il a été un entraîneur à succès, mais pas avec le Real. Ce n'est un secret pour personne que le président l'aime, l'a toujours soutenu et qu'il voudrait le voir revenir.

À l’inverse, Zidane est pour le moment un homme de consensus ?
Zidane fait l'unanimité, il n'a aucun ennemi. Zidane est une figure indiscutable, aucun supporter ne peut dire du mal de lui. Au moins en tant que joueur... En tant qu'entraîneur, personne ne sait, mais tout le monde lui accorde le bénéfice du doute. Lui va tranquilliser le club, solutionner les problèmes, apporter le calme, ce qui est très important dans un club conflictuel. Avec son caractère, ses valeurs, son attitude pacifique et conciliatrice, Zidane va faire du bien.

« Florentino Pérez ne fait pas confiance aux professionnels du foot, il croit qu'il peut lui-même gérer l'équipe, la composer comme bon lui semble. C'est une erreur. »Ramon Calderón

Et sa timidité ne va pas le desservir au moment de gérer la pression ?
Je suis sûr qu'il peut supporter la pression ! Il l'a fait comme joueur. En novembre 2000, il était sifflé, il a réussi à faire taire tout cela. Je me rappelle que Di Stéfano adorait quand on le comparait à Zidane, c'est un détail significatif. Dans sa manière de jouer, son attitude, il lui ressemblait beaucoup. C'est important, car Di Stéfano, c'est le plus grand joueur de l'histoire de notre club.

Le vestiaire avec des ego énormes, ça ne sera pas trop compliqué pour lui ?
Gérer un vestiaire de stars sera compliqué, mais lui a déjà été dans ce type de vestiaires. Avec Beckham, Figo, Ronaldo, il a vécu avec eux, avec tous les grands. Ça sera beaucoup plus facile pour lui que pour Benítez dans ce sens. Les joueurs savent qu'il est plus grand qu'eux, qu'il a été le plus grand, et qu'ils ont beaucoup à apprendre de lui.

Retrouvez notre enquête sur Zidane, l'entraîneur, dans le SO FOOT #133, en kiosque jeudi 21 janvier

Zidane a confié vouloir faire jouer la BBC à tout prix, quand certains trouvent que les trois déséquilibrent l’équipe, notamment lors des gros matchs. Vous en pensez quoi ?
Zidane sait que le président veut que les trois jouent ensemble, que la BBC soit titulaire. La théorie du président est que les bons joueurs gagnent toujours, quand on les accumule. C'est sa grande erreur, c'est l'erreur d'un ingénieur qui n'a pas été professionnel du football. Ça m'est arrivé à moi aussi, mais comme je n'étais pas professionnel, j'ai toujours fait confiance aux pros. Il n'a pas voulu le faire, et s'est directement placé au-dessus de Pellegrini, Mourinho, Ancelotti ou Benítez.

C’est pour cela que Pérez est critiqué à Madrid ?
Sans doute, il ne fait pas confiance aux professionnels du foot, il croit qu'il peut lui-même gérer l'équipe, la composer comme bon lui semble, c'est une erreur. Je lui ai dit plusieurs fois, mais il pense qu'il n'a pas besoin d'un professionnel du football à ses côtés. Il ne croit pas que cela soit utile. Mais Zidane le sait, il connaît bien le président, lui est reconnaissant, ce qui est logique. Il y a un dicton espagnol qui dit : être bien né, c'est être reconnaissant. Il doit trouver l'équilibre maintenant, avec les trois devant, ce qui est un dilemme. Contre les petits, pas de soucis, ils peuvent en mettre 10 au Rayo Vallecano. Mais contre les grands, c'est très compliqué pour l'équilibre défensif. À l’image du 0-4 contre le Barça.
avatar

loc
• Staff •
• Staff •

Messages : 12954
Date d'inscription : 05/06/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Espagne Re: Real Madrid • Zinédine ZIDANE

Message par loc le Lun 25 Jan - 12:28

Bon, ben voila, il n'aura fallu que deux semaines pour voir l'etat de grace de Zidane etre ecorne. Il a suffi d'un nul au Betis Seville.

Il est vrai que la plus mauvaise attaque de liga (13 buts ...) a reusi a leur en planter un des l'entame de match. Et on critique deja le fait qu'il ait fait jouer Danilo a la place e carvajal au back gauche. Il voulait tourner un peu son effectif ...

Devant, la BBC etait deforcee, Bale est suspendu et James l'a remplace.

On revient avec le puvre apport de CR7, dont on rappelle qu les buts n'ont rapporte que ... DEUX points cette saison, en championnat. Meme si on pointe qu'il a travaille a la recuperation, il s'est a nouveau cache et confirme que des que ca devient complique, il disparait.

En comparaison, Benzema a rapporte 8 points avec ses 17 goals, Suarez 9 (18), Bale 1 (13), Messi 5 (10 goals, mais la moitie de temps de jeu) et Neymar 5 points (16).


La reaction de Zidane a ete de louer le travail de ses joueurs, a qui "il n'a rien a reprocher". Classe.
avatar

loc
• Staff •
• Staff •

Messages : 12954
Date d'inscription : 05/06/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Espagne Re: Real Madrid • Zinédine ZIDANE

Message par loc le Mar 2 Fév - 19:05

L'instantané tactique de la semaine
R. C. – Dimanche soir, le Real Madrid l’a emporté 6-0 devant l’Espanyol Barcelone. L’opposition était faible, et comme souvent depuis que Zinédine Zidane est arrivé, les Madrilènes ont rapidement plié le match: après quinze minutes de jeu, les Catalans perdaient déjà 3-0. Sous Rafael Benitez, déjà, le Real était la meilleure attaque d’Espagne. Mais d’une manière différente (cliquez sur l'image pour agrandir).
 
 [url=http://www.cahiersdufootball.net/images-article/images2/2016_02/real entre les lignes.png][/url]
 
Si le club aux dix C1 a progressé dans un domaine depuis la nomination du Français au poste d’entraîneur, c’est dans son positionnement en phase offensive, et de façon radicale. Lointaine semble l’époque où Toni Kroos et Luka Modric étaient privés de solutions courtes. L’Allemand et le Croate redescendent toujours pour participer à la construction, mais le reste de l’équipe les suit. L’apport d’Isco, grand gagnant du départ de Rafa Benitez, fait partie de ce chambardement tactique: il est le premier à créer des supériorités derrière les lignes adverses.
 
L’une des premières occasions du Real Madrid, dimanche, le symbolise bien: Raphaël Varane et Sergio Ramos sont très haut, proches de Kroos, quand Isco et Modric se déplacent entre les adversaires. Le milieu espagnol sollicite Ramos puis ouvre sur Marcelo, qui, comme Dani Carvajal, a pour mission d’étirer le bloc adverse dans la largeur.
 
Le Madrid de Benitez pêchait dans son jeu de position: les attaquants montraient peu de mouvements et restaient collés, à quarante mètres de leurs milieux et du ballon. Avec Zidane, Madrid réhabilite Carlo Ancelotti. Le ballon est chéri, les distances entre les joueurs réduites et le déplacement entre les lignes adverses au cœur du projet. Quand Marcelo reçoit le ballon d’Isco, c’est au tour de Cristiano Ronaldo de proposer quelque chose entre les lignes. Quelques secondes plus tôt, le commentateur espagnol avait qualifié les Merengues d’équipe “en accordéon”, et c’est tout à fait vrai. Avec “Zizou”, Madrid redevient peu à peu une symphonie.
avatar

loc
• Staff •
• Staff •

Messages : 12954
Date d'inscription : 05/06/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Espagne Re: Real Madrid • Zinédine ZIDANE

Message par loc le Mar 15 Mar - 9:35

Parcours en dent de scie pour le coach francais ... Il n'arrive meme plus a cacher son mal-etre et a pousse son coup de gueule devant les journalistes :

"ce que le coach n'accepte pas et s'evertue a corriger, c'est que son equipe ne soit pas capable de jouer concentre et avec de la tension competitive durant 90 minutes. Ou on rate les premieres mi-temps ou on rate les secodnes"

Toute ressemblance avec la realite dan d'autres clubs est purement fortuite ... En tout cas, Zidane-coach ne conviendrait visiblement pas a Anderlecht ... il faudrait trouver meilleur ...


http://futbol.as.com/futbol/2016/03/15/primera/1458003935_751681.html
avatar

loc
• Staff •
• Staff •

Messages : 12954
Date d'inscription : 05/06/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Espagne Re: Real Madrid • Zinédine ZIDANE

Message par deceelle le Mar 15 Mar - 10:16

@loc a écrit:Parcours en dent de scie pour le coach francais ... Il n'arrive meme plus a cacher son mal-etre et a pousse son coup de gueule devant les journalistes :

"ce que le coach n'accepte pas et s'evertue a corriger, c'est que son equipe ne soit pas capable de jouer concentre et avec de la tension competitive durant 90 minutes. Ou on rate les premieres mi-temps ou on rate les secodnes"

Toute ressemblance avec la realite dan d'autres clubs est purement fortuite ... En tout cas, Zidane-coach ne conviendrait visiblement pas a Anderlecht ... il faudrait trouver meilleur ...


http://futbol.as.com/futbol/2016/03/15/primera/1458003935_751681.html

Qui a dit que Zidane était un bon coach? est ce que le niveau du Real s'est amélioré depuis qu'il a repris l'équipe? On va voir au niveau de la Champion's league quand les matchs difficiles vont commencer.

deceelle
• Footmaniaque Soulier D'Or •
• Footmaniaque Soulier D'Or •

Messages : 2639
Date d'inscription : 18/07/2014
Age : 58
Localisation : Brabant wallon

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Espagne Re: Real Madrid • Zinédine ZIDANE

Message par loc le Mar 15 Mar - 10:37

@deceelle a écrit:


Qui a dit que Zidane était un bon coach? est ce que le niveau du Real s'est amélioré depuis qu'il a repris l'équipe? On va voir au niveau de la Champion's league quand les matchs difficiles vont commencer.

Je dirais pas qu'il est mauvais, mais c'est pas un magicien ... pour moi le plus gros probleme a Madrid c'est au niveau de la direction ... qui  se sert de Zidane surtout comme paratonerre ...
avatar

loc
• Staff •
• Staff •

Messages : 12954
Date d'inscription : 05/06/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Espagne Re: Real Madrid • Zinédine ZIDANE

Message par loc le Mer 10 Jan - 14:07

ZIDANE PEUT-IL RÉELLEMENT ÊTRE EN DANGER ?
Alors qu'il va fêter dans quatre jours ses deux ans à la tête du Real Madrid, Zinédine Zidane est en train de vivre sa première vraie période difficile. Les Merengues sont quatrièmes de Liga et pointent à seize longueurs du Barça. De quoi envisager un licenciement du technicien français ? L'histoire du Real Madrid ne joue en tout cas pas en faveur du double Z.
PAR STEVEN OLIVEIRA MERCREDI 10 JAN



Zidane peut-il réellement être en danger ?
La température avoisine les quarante degrés, Cristiano Ronaldo exhibe son bronzage travaillé à Ibiza, et Zinédine Zidane ne lâche pas son large sourire. Nous sommes le 18 août 2017, et le Real Madrid vient de rouler sur le FC Barcelone en Supercoupe d’Espagne (5-1 sur l’ensemble des deux matchs), une poignée de jours après avoir remporté la Supercoupe d'Europe devant Manchester United (2-1) et quelques mois après avoir soulevé la Liga et la Ligue des champions, la deuxième en deux tentatives pour le double Z.

Cinq mois plus tard, un léger froid s’empare de la capitale espagnole, et le technicien français n’a plus vraiment envie de sourire. Il faut dire que son Real Madrid vient d’enchaîner à Vigo (2-2) un quatrième match sans victoire à l’extérieur. Une première depuis décembre 2008. Pire, les Merengues sont désormais quatrièmes du championnat et pointent à seize longueurs du leader barcelonais après dix-huit journées. Là encore, une première depuis la saison 2012-2013 à l’issue de laquelle le Real Madrid avait terminé à la seconde place du classement à quinze points du Barça pour ce qui reste le plus gros écart de l’histoire de la Liga entre le leader et son dauphin.

Valdano : « Il y a un problème qui est clairement lié à l’entraîneur »


Alors que la mauvaise série de décembre 2008 avait coûté la tête à Bernd Schuster, la pénible saison 2012-2013, elle, avait sonné la fin de l’histoire entre José Mourinho et le Real Madrid. Malgré ses huit trophées remportés en deux ans, Zizou a donc de quoi s’inquiéter. D’autant plus qu’il est à présent au cœur des critiques comme celles assenées par l’ancien joueur et directeur sportif du Real, Jorge Valdano, pas tendre avec le Français au micro de la Onda Cero : « À l’époque, il devait corriger Rafa Benítez. Aujourd’hui, il doit se corriger lui-même. Il a sa part de responsabilité parce qu’il y a un problème qui est clairement lié à l’entraîneur. »


Habitué à subir la pression depuis ses premières roulettes, le double Z n’a pas cherché à se cacher au coup de sifflet final de la rencontre à Vigo en enfilant comme à son habitude son costume de père protecteur : « Il faut régler le problème. Je suis le responsable et je vais m'en charger. » Avant d’en remettre une couche dans une interview accordée à France Football : « J’ai envie de montrer que je peux être un bon entraîneur aussi dans la difficulté. Elle ne me fait pas peur. Je suis armé pour ça. Aujourd’hui, oui, le danger est là, mais je ne vais pas changer. »

La Ligue des champions comme juge de paix ?

Et pourtant, le Real Madrid aurait peut-être besoin d’un peu de changement. Car, à en croire Marcelo, le mal est bien plus profond que cette mauvaise série : « Nous sommes tristes. C’est l’une des pires situations que j’ai connues. Nous faisons notre possible pour nous sortir de cette situation et nous n’y arrivons pas. Nous ne pouvons rien faire de plus. Ce n’est pas un problème d’attitude. Le problème, c’est que nous n’avons pas l’habitude d’être dans une telle position à Madrid. » Et le latéral brésilien sait de quoi il parle.


Arrivé dans la capitale espagnole en janvier 2007, Marcelo a tout connu à Madrid : le licenciement de Fabio Capello malgré le titre de champion d’Espagne au motif que le jeu proposé n’était pas assez « enthousiasmant » , celui de Bernd Schuster, celui de Manuel Pellegrini quelques jours après avoir obtenu le record de points du Real en championnat, ou encore de celui de Carlo Ancelotti, un an après avoir apporté au peuple madrilène une Décima tant attendue. Alors tout Zizou qu’il est, le sort du coach madrilène pourrait se jouer lors de la confrontation avec le Paris Saint-Germain en huitièmes de finale de C1. Des Parisiens qui prendraient un malin plaisir à faire virer un second coach en une saison après avoir provoqué le licenciement de Carlo Ancelotti du Bayern Munich en septembre dernier.
avatar

loc
• Staff •
• Staff •

Messages : 12954
Date d'inscription : 05/06/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Espagne Re: Real Madrid • Zinédine ZIDANE

Message par loc le Mer 10 Jan - 14:09

Zidane est un gagneur et il a toujours procede comme ca, a se profiler pour etre au top en fin de competition ...
Le club serait ingrat de le virer maintenant, apres 2 saisons aussi bonnes, les merengue marchaient vraiment sur l'eau la saison passee ...
Si ca va moins bien maintenant, c'est a mon avis surtout par usure mentale, surtout apres la supercoupe ou tout le monde pensait que le Real allait tout ecraser cette saison-ci encore. Il y a eu relachement coupable.
Et en plus la confirmation que des renforts sont toujours souhaitables, Florentino Perez a deroge a sa politique ces deux dernieres saisons ... il a depense moins en 3 saisons que Barcelone pour le seul Mourinho !! Il faut remonter a l'apres-mondial bresilien pour avoir des transferts consistants qu'on peut qualifier de "stars" ...


A mon avis, meme s'il est elimine prematurement en CL (rappelons-nous qu'il rencontre le PSG en huitiemes ;) ), je crois qu'on le maintiendra.
Il sera peut-etre vire en fin de saison, le timing parfait pour reprendre la selection, apres la CDM ...
avatar

loc
• Staff •
• Staff •

Messages : 12954
Date d'inscription : 05/06/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Espagne Re: Real Madrid • Zinédine ZIDANE

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum