Derniers sujets
» J11 JPL SAISON 2018/19 ( avant le 19/10 20h30)
par Jean24 Aujourd'hui à 7:47

» classement j10 jpl
par patjh69 Hier à 20:34

» FRANCE-ISLANDE et FRANCE-ALLEMAGNE, la liste des Bleus.
par Bullit Hier à 13:10

» J8 EMC SAISON 2018/19 ( avant le 20/10 13h30)
par Jean24 Hier à 8:57

» J3 CL+EL SAISON 2018/19 ( avant le 23/10 20h30)
par ImpactDeMontréal Mar 16 Oct - 17:57

» Le forum est calme ... Snif ..
par ImpactDeMontréal Mar 16 Oct - 15:16

» Classement CL+EL2
par patjh69 Dim 14 Oct - 16:25

» Classement CL+El1 saison 2018/19
par patjh69 Dim 14 Oct - 16:17

» Perquisitions ...
par Tubizeinforce Ven 12 Oct - 18:03

» Joueur de l'année FIFA
par jolepsycho Jeu 11 Oct - 23:37

» J.10 : Zulte - Anderlecht (1-2)
par el loco Mar 9 Oct - 3:03

» Yves Vanderhaeghe est le nouvel entraîneur de la Gantoise
par loc Lun 8 Oct - 20:34

» EL J.2 : Anderlecht - Dynamo (0-2) et Standard - Akhisarspor (2-1) LIVE
par loc Lun 8 Oct - 20:29

» classement j8+j9 jpl
par patjh69 Lun 8 Oct - 20:04

» classement j7 EMC
par patjh69 Lun 8 Oct - 19:27

» RSCA : Hein Vanazebrouk
par deceelle Lun 8 Oct - 12:23

» J.10 : Standard - FC Bruges
par Tubizeinforce Dim 7 Oct - 21:20

» J10 JPL SAISON 2018/19 ( avant le 05/10 20h30)
par greg75 Sam 6 Oct - 16:01

» J7 EMC SAISON 2018/19 ( avant le 06/10 15h00)
par Tubizeinforce Sam 6 Oct - 10:00

» CL : J.2 Atlético Madrid - FC Bruges (3-1)
par NolanBruges Mer 3 Oct - 22:54

» J2 CL+EL SAISON 2018/19 (avant le 02/10 19h00)
par Tubizeinforce Mer 3 Oct - 20:13

» clssement j6 EMC
par ImpactDeMontréal Mer 3 Oct - 18:44

» J.9 : RSCA - STVV (0-0) / KVO - STAN (1-3)
par deceelle Mer 3 Oct - 16:33

» CC 1/16 : Standard - Knokke (1-2)
par loc Lun 1 Oct - 12:38

» J.9 : FC Bruges - Cercle Bruges (4-0) LIVE
par deceelle Lun 1 Oct - 9:37

Dates et liens jeux pronos

Pronos JPL: Journée 40
Clôture ven 18 mai à 20 h 30

Lien : ici


Pronos CL/EL : Journée 17
Clôture mer 16 mai à 20 h 30

Lien ici


Pronos EMC: Journée 33
Clôture sam 19 mai à 13 h

Lien : ici



Wid sujets jeux
Qui est en ligne ?
Il y a en tout 3 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 3 Invités

Aucun

[ Voir toute la liste ]


Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 55 le Ven 4 Nov - 19:44



Real Madrid • Zinédine ZIDANE

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Espagne Real Madrid • Zinédine ZIDANE

Message par loc le Lun 4 Jan - 16:14

C'est en tout cas ce qu'affirme MARCA

http://www.marca.com/futbol/real-madrid/2016/01/04/568a73e3e2704e11608b46a2.html

Il y aurait eu une reunion extraordinaire cet après-midi ou on aurait decide du limogeage du coach madrilène, et on aurait deja designe lesubstitut: Zidane !!

Pour rappel, Mourinho aurait decline l'offre du Real la semaine passee, penchant pour MUtd ...

Concernant Benitez, c'etait tres tres previsible, mais c'est malheureux pour un enfant du club comme lui.

A mon avis, le mal est ailleurs, le club me semble tres mal gere, le president a des priorites d'ordre marketing et financier, et ne s'embarasse pas d'un directeur sportif ... je crains qu'il reussisse surtout a bruler Zidane ...

Merci @Toxic pour le tuyau ... il est a remarquer que c'est tres tres frais comme nouvelle, meme dans AS ils ne l'annoncent ps, l'intronisation de Zidane devrait etre annoncee officiellemment dans les prochaines heures.
avatar

loc
• Staff •
• Staff •

Messages : 13649
Date d'inscription : 05/06/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Espagne Re: Real Madrid • Zinédine ZIDANE

Message par loc le Lun 4 Jan - 16:21

Ca semble confirme, les rumeurs concordent, apres MARCA c'est l'autre journal madrilene, AS, qui reprend la nouvelle.

Mais dans les reactions des lecteurs et des supporters, de plus en plus, on demande la tete du president ... et des elections anticipees en juin (qui ne viendront pas ...).
avatar

loc
• Staff •
• Staff •

Messages : 13649
Date d'inscription : 05/06/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Espagne Re: Real Madrid • Zinédine ZIDANE

Message par Toxic le Lun 4 Jan - 17:17

@loc a écrit:

Merci @Toxic pour le tuyau ... il est a remarquer que c'est tres tres frais comme nouvelle, meme dans AS ils ne l'annoncent ps, l'intronisation de Zidane devrait etre annoncee officiellemment dans les prochaines heures.


C'est avec plaisir . C'est une info que j'ai lu via Facebook, il faut le temps que çà soit relayé par les organes de presse
avatar

Toxic
• Footmaniaque Espoir •
• Footmaniaque Espoir •

Messages : 211
Date d'inscription : 07/06/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Espagne Re: Real Madrid • Zinédine ZIDANE

Message par Young Red le Lun 4 Jan - 20:34

En effet c'et signé
Je suis partagé, car il n'a jamais entraîné avant, et là il prend le Réal, mais Guardiola a fait Barça B --> Barça A et a été champion cette année là, sa première sans un grand club

_____________________________________________________________________________

Come On You Reds
avatar

Young Red
• Staff •
• Staff •

Messages : 9994
Date d'inscription : 04/06/2014
Age : 17
Localisation : Liège

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Espagne Re: Real Madrid • Zinédine ZIDANE

Message par loc le Lun 4 Jan - 22:33

Perez veut refaire le meme coup, c'est tellement glamour, une histoire qui fait si bien vendre ...

La difference c'est qu'au barca il y avait un projet sportif, aloescqu'au real c'est justement ca qui manque, puisque le president ne pense qu'au fric et gere lui-meme le sportif ...
avatar

loc
• Staff •
• Staff •

Messages : 13649
Date d'inscription : 05/06/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Espagne Re: Real Madrid • Zinédine ZIDANE

Message par Young Red le Lun 4 Jan - 22:37

Tout à fait .. Je pense que tant que Perez sera au commande, ce sera dur d'aller mieux ..
En plus, il a vendu tous les meilleurs et ce n'est pas prêt de se finir ( Casillas parti à cause de lui, je pense que c'est lui qui a vendu Di Maria, Isco risque d'aller à City, incertitude autour de Bale, .. )

_____________________________________________________________________________

Come On You Reds
avatar

Young Red
• Staff •
• Staff •

Messages : 9994
Date d'inscription : 04/06/2014
Age : 17
Localisation : Liège

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Espagne Re: Real Madrid • Zinédine ZIDANE

Message par deceelle le Mar 5 Jan - 9:41

@Young Red a écrit:En effet c'et signé
Je suis partagé, car il n'a jamais entraîné avant, et là il prend le Réal, mais Guardiola a fait Barça B --> Barça A et a été champion cette année là, sa première sans un grand club
Cela va être assez intéressant.J'avais toujours pensé que Zidane manquait d'autorité. On va voir comment il va imposer ses choix tactiques et ses joueurs.
Quant à Benitez, il me semblait évident que c'était un entraineur du passé, sans vision actuelle du foot.

deceelle
• Footmaniaque Soulier D'Or •
• Footmaniaque Soulier D'Or •

Messages : 2657
Date d'inscription : 18/07/2014
Age : 59
Localisation : Brabant wallon

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Espagne Re: Real Madrid • Zinédine ZIDANE

Message par Alexlerouche le Mar 5 Jan - 9:41



_____________________________________________________________________________


avatar

Alexlerouche
• Fondateur •
• Fondateur •

Messages : 12755
Date d'inscription : 15/04/2014
Age : 37
Localisation : Borinâââche

Voir le profil de l'utilisateur http://footmania.forumgratuit.be

Revenir en haut Aller en bas

Espagne Re: Real Madrid • Zinédine ZIDANE

Message par loc le Mar 5 Jan - 9:52

Analyse interessante dans AS:
http://futbol.as.com/futbol/2016/01/05/primera/1451957021_753168.html

Ils y disent beaucoup de choses. Il maintient un 4231 offensif sans recuperateur pur, sa premiere maison a la tete des reserves a ete catastrophique, surtout quand on l'a oblige a faire jouer Odegaard des janvier (le prodige norvegien), cette saison-ci ca va mieux, mais l'equipe perd parfois la boule (2 buts encaisses coup sur coup lors du dernier match). Les entrainements sont avec beaucoup de ballon, et lui se veut distant avec ses joueurs, c'est pas un causeur, il repugne meme a se frotter aux micros après match ... Il a ete suivre les entrainements de Bielsa et de Guardiola durant son ecolage, mais au total il a seulement une saison et demie d'experience en reserve, et pas vraiment brillante en plus, c'est tres tres peu ...
avatar

loc
• Staff •
• Staff •

Messages : 13649
Date d'inscription : 05/06/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Espagne Re: Real Madrid • Zinédine ZIDANE

Message par Toxic le Mar 5 Jan - 21:04

Pauvre Real, ça risque d'être la ""Revolucion"" en cas d'échec. Il tiendra pas deux mois Zizou et son image en sera à jamais ternie.
avatar

Toxic
• Footmaniaque Espoir •
• Footmaniaque Espoir •

Messages : 211
Date d'inscription : 07/06/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Espagne Re: Real Madrid • Zinédine ZIDANE

Message par loc le Mar 5 Jan - 22:57

@Toxic a écrit:Pauvre Real, ça risque d'être la ""Revolucion"" en cas d'échec. Il tiendra pas deux mois Zizou et son image en sera à jamais ternie.

Le pire c'est que je crois que ca peut reussir.

Perez a deux plans:
 - le premier, faire une belle histoire avec Zidane en essayant de copier le succes de Guardiola. Il y a le cote marketing, et puis a mon avis il doit avoir une vraie admiration pour Zidane et il doit y croire, a mon avis c'est pas un hazard s'il a pris Benitez comme coach plutot que Klopp ou autre, il voulait quelqu'un pour preparer le terrain a Zizou.
 - le second ... c'est sauver sa tete !! Et pour ca, il faut tenir au moins jusqu'a juin, je crois que de nouvelles elections sont prevues a ce moment-la, ou en tout cas si ca va mal on pourrait les convoquer, enfin, je sais pas si c'est possible mais bon.

Le fait est que Zizou a un tel capital de sympathie et d'admiration a Madrid qu'on va, je crois, etre assez indulgent avec lui. On le laissera faire un petit temps sans doute sans oser le critiquer, et si ca va pas, on aura beau jeu de dire que Benitez avait pourri la situation jusqu'en decembre et qu'il a fait ce qu'il a pu. D'ailleurs, dans son discours d'intronisation, il a dit qu'il essaierait de ramener un titre ... il n'a rien promis ...

Sinon, dans l'absolu, Zidane comme coach, ca peut le faire. Il aurait sans doute gagne a au moins boucler la saison en reserve, mais bon. Certains dans son entourage se sont pronounces, et ils etaient positifs. OK on va pas flinguer un ami. C'est clair que personne ne peut dire a l'avance si ca va marcher, on peut jamais l'affirmer, avec personne, mais il a la passion, le serieux, le charisme, la formation ... c'est deja pas mal. Et par-dessus tout, sans doute, le soutien du president: si Zidane a des coquilles, il peut obtenir de Perez ce qu'il veut, inflechir sa politique de recrutement par exemple. Lui peut se permettre de se confronter au president, tant d'un point de vue personnel que public.
avatar

loc
• Staff •
• Staff •

Messages : 13649
Date d'inscription : 05/06/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Espagne Re: Real Madrid • Zinédine ZIDANE

Message par loc le Mar 5 Jan - 23:06

Zidane: "Je suis prêt pour ce défi"
AFP Publié le mardi 05 janvier 2016 à 14h16 - Mis à jour le mardi 05 janvier 2016 à 17h17

 

Zinédine Zidane a reconnu mardi avoir accepté un "challenge difficile" en prenant la tête du Real Madrid pour sa première expérience d'entraîneur dans l'élite, mais il s'est dit "motivé" et "prêt pour ce défi" lors de sa conférence de presse de présentation.
Comment se sont passés vos premiers pas comme entraîneur du Real Madrid ?
"Les premiers mots ont bien sûr été importants pour les joueurs. J'ai prononcé des mots simples, que j'étais très content d'être à leurs cotés, qu'une nouvelle aventure se mettait en marche, que nous avions des objectifs à atteindre et que nous allions tout mettre en place pour les atteindre (...). Les sensations sont bonnes mais un entraîneur n'est jamais prêt, encore moins un entraîneur qui n'a jamais entraîné (dans l'élite, NDLR). Je suis prêt pour ce défi, j'en veux, je suis motivé, j'ai de l'enthousiasme et cela va permettre que tout se passe bien."
Prendre les rênes de cette équipe vous effraie-t-il ?
 "C'est une nouvelle étape pour moi, c'est un nouveau rôle et j'ai pris le temps de travailler. C'est un challenge qui est certainement difficile mais qui m'anime. J'ai envie de relever le challenge et de faire le maximum pour gagner des titres. Je suis dans la meilleure équipe du monde et je veux juste gagner des titres."
Pensez-vous que votre passé glorieux vous offrira davantage d'indulgence ?
"Aucunement. Le rôle de l'entraîneur est d'avoir ses résultats, ce sera pareil pour moi, malgré mon passé. C'est une nouvelle étape qui commence pour moi et l'important est de gagner des matches."
Quels sont vos objectifs cette saison, alors que le Real est 3e en Liga et qualifié en huitièmes de la Ligue des champions ?
"Tout gagner. C'est l'objectif pour nous. Nous avons deux titres à décrocher et nous allons essayer de les décrocher d'ici la fin de saison."
Quel style de jeu pratiquerez-vous ?
"C'est important pour moi de voir du beau football et je vais être dans cette ligne-là, du football offensif mais équilibré. Nous allons travailler pour faire du mieux possible sur le terrain. J'ai vu (mardi) une équipe concentrée, motivée, impliquée dans le travail. Tous étaient contents. (...) Ma conception est d'essayer de jouer quoi qu'il arrive, depuis l'arrière, en ressortant rapidement, de jouer dans le camp adverse, en conservant la possession du ballon."
Continuerez-vous à associer en attaque le trio "BBC" (Bale-Benzema-Cristiano Ronaldo) ?
"Oui, je vais jouer avec les trois attaquants. (...) Concernant Bale, je comprends qu'il puisse être contrarié par le départ de Benitez mais il aura avec moi la même affection qu'avec Rafa (Benitez). C'est un joueur fondamental pour l'équipe."
Selon vous, quelles sont les qualités d'un grand entraîneur ?
"Il doit être proche de ses joueurs, avoir une bonne relation avec chacun. Je suis le responsable de l'équipe, ce qui m'intéresse, c'est que tout se passe bien."
Que pensez-vous de la comparaison qui est faite entre vous et Pep Guardiola, qui a lui aussi commencé avec la réserve du Barça avant de diriger l'équipe première ?

"Guardiola, c'est Guardiola, c'est un formidable entraîneur mais je ne vais pas me comparer. (...) Tu ne peux pas faire la même chose qu'un autre entraîneur. Je dois faire du Zidane."



Zidane ovationné pour son premier entraînement


"Zidane est synonyme de rêve": déprimés par une année 2015 catastrophique, les supporteurs du Real Madrid ont retrouvé le sourire mardi lors du premier entraînement dirigé par Zinédine Zidane, ovationné par le public dans une ambiance de fête.
A la veille de l'Epiphanie, la traditionnelle "fête des Rois Mages" célébrée en Espagne par des défilés dans les rues et des cadeaux, l'ambiance est familiale dans le petit stade champêtre Alfredo Di Stéfano, à Valdebebas, dans la banlieue de la capitale espagnole.
Bébés dans des poussettes, enfants, adolescents, jeunes et moins jeunes... Pour cet entraînement exceptionnellement ouvert au public, tous sont venus voir le nouvel entraîneur de "leur" Madrid, ce Zidane qu'ils ont tant admiré quand il était l'élégant meneur de jeu du club merengue (2001-2006).




Près de dix ans plus tard, sa promotion lundi soir de la réserve vers l'équipe première a ramené l'optimisme au sein du peuple "madridiste", qui se prend à rêver d'un avenir aussi radieux que le franc soleil hivernal qui réchauffe la pelouse.
"Zidane est synonyme de rêve", résume Pablo Alonso, un fonctionnaire de 37 ans venu avec son fils, appelé Pablo lui aussi. "Le football, c'est le rêve, la magie, et les joueurs comme Zidane ont cela. J'ai de grandes espérances. Peut-être pas pour la Liga, mais au moins de nous qualifier pour la finale de la Ligue des champions", lance-t-il, promettant à son fils de l'emmener à Milan si le Real est qualifié.
Soudain, apparaît le père Noël. Ou plutôt Zinédine Zidane, survêtement gris et chaussures fluos, qui salue le public et est chaudement applaudi en retour.

'Il aura besoin d'une main de fer'


Concentré, le Français discute avec David Bettoni, qui était son adjoint à la tête de la réserve et l'accompagne pour cette nouvelle aventure. Il donne ses consignes aux joueurs, applaudit les beaux gestes et suscite lui-même des "hourras" dans le public lorsque, d'un toucher de balle toujours soyeux, il lance un des exercices.
"Zidane aura besoin d'une main de fer", prévient néanmoins Loreto Coppel, une étudiante en criminologie de 25 ans, venue au stade avec une écharpe aux couleurs du club.
De fait, avec des caractères comme Cristiano Ronaldo, Gareth Bale, Karim Benzema, James Rodriguez ou Isco, le Français devra gérer les egos et tirer le meilleur d'un effectif constellé de stars.
"Je souhaitais qu'il revienne parce que j'adorais ce joueur", s'empresse d'ajouter Loreto Coppel. "Il s'est plutôt bien débrouillé avec le Castilla mais l'équipe première, c'est très grand. Peut-être qu'il aurait eu besoin d'un peu plus de pratique. Mais l'équipe avait besoin d'un changement et l'arrivée de Zidane va être très positive, il a une immense passion", ajoute-t-elle.
Cette passion pour le football semble évidente sur le terrain, où Zinédine Zidane ne quitte pas des yeux ce ballon qu'il a longtemps caressé en tant que joueur.
La silhouette encore fine, il pourrait être un des membres de cet effectif.
Il en est désormais l'entraîneur, avec l'immense défi de faire rêver à nouveau les millions de supporteurs du Real Madrid à travers le monde.
avatar

loc
• Staff •
• Staff •

Messages : 13649
Date d'inscription : 05/06/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Espagne Re: Real Madrid • Zinédine ZIDANE

Message par loc le Mer 6 Jan - 0:57

avatar

loc
• Staff •
• Staff •

Messages : 13649
Date d'inscription : 05/06/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Espagne Zidane donne les clés à Ronaldo

Message par Alexlerouche le Sam 9 Jan - 12:44

Football.fr a écrit:Pour sa première à la tête du Real Madrid, Zinédine Zidane n’a pas chamboulé le onze de départ. En toute logique. C’est davantage dans les choix de jeu, l’équilibre d’équipe et l’animation offensive que son Real est attendu. Et comme un symbole, Zizou a remis Cristiano Ronaldo au centre du jeu.

Des choix clairs, une philosophie de jeu alléchante et un sourire retrouvé. Avant même son premier match, ce samedi à 20h30 face à La Corogne, Zinédine Zidane a montré la voie qu’il souhaite donner à son équipe. S’il reste des choix de joueurs à dévoiler, principalement un Isco ou James ?, pour le reste, le Français ne fait pas mystère de ses intentions offensives marquées par une possession et une « BBC » qu’il souhaite voire briller de mille feux.

Benzema qu’il a choyé durant de longs mois, Bale qu’il compte rassurer après le départ d’un Benitez qui voulait le placer au-dessus de CR7 et Cristiano Ronaldo que Zidane veut replacer en icône du Real Madrid. "Il est plus qu’intransférable, c’est l’âme de l’équipe. J’en ris parce que tant que je serai là, il ne partira pas", a reconnu ZZ à Marca. Des paroles fortes qui ont pour but de le placer dans les meilleures dispositions.

Car justement l’un des reproches du Portugais a parfois été le manque de soutien du club à son égard. Cette fois, pas question de l’envoyer au poste d’avant-centre dont il ne veut pas ! "Il va jouer sur le côté. Je ne vais pas lui dire grand-chose. Je veux qu’il soit à l’aise et heureux. Et c’est lui qui va continuer à tirer les coups francs", enchaîne un Zidane décidé à redonner le sourire à son joueur majeur. Une confiance absolue dont il entend évidemment tirer profit. De fait, avec un Ronaldo en forme et dans les meilleures dispositions, tout sera plus simple…

_____________________________________________________________________________


avatar

Alexlerouche
• Fondateur •
• Fondateur •

Messages : 12755
Date d'inscription : 15/04/2014
Age : 37
Localisation : Borinâââche

Voir le profil de l'utilisateur http://footmania.forumgratuit.be

Revenir en haut Aller en bas

Espagne Re: Real Madrid • Zinédine ZIDANE

Message par loc le Sam 9 Jan - 19:05

Je la sens pas trop ... Ronaldo n'a jamais ete vraiment un meneur de jeu ... On verra ...
avatar

loc
• Staff •
• Staff •

Messages : 13649
Date d'inscription : 05/06/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Espagne Re: Real Madrid • Zinédine ZIDANE

Message par sebastos le Sam 9 Jan - 21:45


Domenech qui dit que ça va marcher, il y a de quoi se faire du souci justement
avatar

sebastos
• Footmaniaque Titulaire •
• Footmaniaque Titulaire •

Messages : 1181
Date d'inscription : 15/05/2014
Age : 36
Localisation : Vervi

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Espagne Le Real de Zidane est bien né !

Message par Alexlerouche le Dim 10 Jan - 0:54

Oui et pourtant ...

Football.fr a écrit:Le Real Madrid a aisément dominé La Corogne, ce samedi à Santiago-Bernabeu, dans la cadre de la 19e levée de Liga (5-0). Une première probante pour le nouvel entraîneur merengue Zinedine Zidane.

L’alchimie a opéré ! Le mythique n°5 du Real Madrid, pour sa première sur le banc merengue, a été servi. Cinq buts marqués, aucun encaissé. Une manita en bonne et due forme et une prestation aboutie comme la maison blanche n’en avait plus signée depuis le tout début de saison, contre le Betis ou l’Espanyol, quand le bénéfice du doute était encore accordé à Rafael Benitez. Assurément, Zinedine Zidane ne pouvait rêver plus beau baptême du feu ce samedi à Santiago-Bernabeu. Et tant pis pour La Corogne.

Coriace équipe du milieu de tableau, guère défaite qu’à trois reprises cette saison avant de passer au crible madrilène, la formation galicienne a littéralement explosé devant l’envie et l’abnégation d’un Real retrouvé, en parfaite communion avec un public qui n’aura même pas eu le cœur de siffler un Ronaldo encore en mal de réalisme ce soir. Qu’importe, la fête a été belle, lancée tambour battant par un Benzema auteur de son 100e but en Liga avant même le terme du premier quart d’heure, d’une talonnade inspirée consécutive à une reprise de Ramos dans la surface (1-0, 15e).    

Très vite également, Bale s’est chargé de doubler la mise, d’une tête imparable catapultée sur un centre de Carvajal (2-0, 22e). Même puissance et précision de la part du Gallois au retour des vestiaires, mais cette fois du plat du pied, pour la troisième réalisation merengue sur un centre de CR7 (3-0, 49e). Et l’ancienne icône de Tottenham d’y aller de son triplé peu après l’heure de jeu, de la tête une nouvelle fois, à la réception d’un corner de Kroos (4-0, 63e). Le dernier mot étant toutefois revenu à Benzema, d’un coup de canon ultime logé sous la barre transversale (5-0, 91e). Le bouquet final d’une soirée parfaite pour le Real Madrid et son nouvel entraîneur.

Enfin bon l'euphorie était prévisible .. Reste à voir combien de temps cela va durer .. 1 mois , 6 mois , 1 an , quelques années ?

_____________________________________________________________________________


avatar

Alexlerouche
• Fondateur •
• Fondateur •

Messages : 12755
Date d'inscription : 15/04/2014
Age : 37
Localisation : Borinâââche

Voir le profil de l'utilisateur http://footmania.forumgratuit.be

Revenir en haut Aller en bas

Espagne Re: Real Madrid • Zinédine ZIDANE

Message par loc le Dim 10 Jan - 9:10

On l'attend surtout au tournant dans les gros matches ... Des scores fleuves contre les petites equipes, ces jpueurs savent le faire tout seuls ...
avatar

loc
• Staff •
• Staff •

Messages : 13649
Date d'inscription : 05/06/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Espagne Re: Real Madrid • Zinédine ZIDANE

Message par Alexlerouche le Dim 10 Jan - 12:55

Petite équipe , petite équipe ... La Corogne n'avait toujours perdu que 3 matchs et est donc comme dit dans l'article difficile à manier cette saison ..

Mais bon tu as raison , c'est surtout dans les grands matchs qu'il est attendu ..

_____________________________________________________________________________


avatar

Alexlerouche
• Fondateur •
• Fondateur •

Messages : 12755
Date d'inscription : 15/04/2014
Age : 37
Localisation : Borinâââche

Voir le profil de l'utilisateur http://footmania.forumgratuit.be

Revenir en haut Aller en bas

Espagne Re: Real Madrid • Zinédine ZIDANE

Message par loc le Dim 10 Jan - 19:58

@Alexlerouche a écrit:Petite équipe , petite équipe ... La Corogne n'avait toujours perdu que 3 matchs et est donc comme dit dans l'article difficile à manier cette saison ..

Mais bon tu as raison , c'est surtout dans les grands matchs qu'il est attendu ..

Dans les grands matches, et dans la duree, aussi.

On sent que cette equipe a tellement de talent que si l'oposition est abordable, il suffit de joueurs motives pour l'emporter ... Et il paraissait de plus en plus evident que les joueurs n'etaient plus derriere leur ancien coach et que l'ambiance dans le vestiaire etait morose.

C'est sur les gros matches que la patte du coach doit faire pencher la balance.
avatar

loc
• Staff •
• Staff •

Messages : 13649
Date d'inscription : 05/06/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Espagne Re: Real Madrid • Zinédine ZIDANE

Message par loc le Lun 11 Jan - 12:37

Real Madrid 5-0 Deportivo La Corogne : l’analyse de la première de Zidane
cahiersdufootball.net - by Florent Toniutti · 10 janvier 2016
Hier, c’est presque l’intégralité du monde du football qui avait les yeux rivés sur Madrid pour les débuts de Zinedine Zidane sur le banc du Real. Une première réussie avec une large victoire face à La Corogne. Pourtant, malgré le score largement en faveur des Merengues, tout n’a pas été parfait… et c’est plutôt logique.
L’organisation tactique : 
Par rapport aux titulaires de l'(éphém)ère Benitez, Zinedine Zidane a fait trois changements au coup d’envoi. En défense centrale, exit Varane qui a laissé sa place à Pepe. Côté droit, Carvajal a été préféré à Danilo. Enfin dans l’entrejeu, comme c’était attendu, Casemiro est resté sur le banc, remplacé par Isco. Devant, la BBC était évidemment au complet, condamnant James au banc de touche.

Les premières minutes de jeu ont ramené le public du Bernabeu quelques mois en arrière, lorsque Ancelotti était encore à la tête de l’équipe. Car face à la relance de La Corogne, le Real Madrid de Zidane a répondu avec le même système de jeu (4-3-3) : Benzema évoluait en pointe entre les centraux, Bale et Ronaldo étaient sur les lignes de passes entre ces derniers et les latéraux, resserrant à l’intérieur si nécessaire. Dans l’axe, Modric et Isco se sont positionnés sur la même ligne face aux deux milieux du Depor.

La différence avec le système d’Ancelotti, c’est que Zidane semble avoir demandé un peu plus à son équipe en terme de pressing. Alors que Benzema avait l’habitude de s’arrêter quelques mètres au-delà du rond central dans le système de l’Italien, il est cette fois allé déclencher quelques mètres plus haut sur les défenseurs adverses. Seul contre deux centraux et un gardien de but, le Français a toutefois eu besoin de soutien pour ne pas courir dans le vide.

Le Real vient de repousser La Corogne dans ses 30 mètres. Benzema va faire l’effort pour aller mettre la pression sur les centraux adverses.

Mais il n’est pas accompagné par Ronaldo qui est bien trop loin pour empêcher la passe ou mettre la pression sur Sidnei.
C’est justement là que s’est situé un des problèmes du Real Madrid : la mauvaise exécution du pressing sur certaines séquences. L’illustration ci-dessus est la plus révélatrice car classique. Alors que les deux centraux se passent le ballon, Ronaldo – qui doit normalement sortir sur Sidnei – est beaucoup trop loin de l’action pour aider Benzema. Dans les secondes qui suivent, le Real a d’ailleurs été dépassé dans l’entrejeu, basculant ensuite sur une séquence défensive dans sa moitié de terrain.
Si Bale a mieux « senti » les coups, les Madrilènes se sont aussi heurtés aux bonnes relances au pied du gardien adverse, qui a souvent pu trouver ses latéraux et ainsi sauter ce pressing « erratique » des attaquants.
Pepe, l’autre signe d’une équipe plus « agressive » ? 
Finalement, la titularisation de Pepe a été la seule surprise du onze de Zidane. Et ce choix d’hommes vient peut-être apporter un peu plus de crédit à l’hypothèse d’un Real Madrid plus agressif sous le commandement de Zidane. La défense sur l’homme du Portugais lui a permis de combler plusieurs brèches dans le milieu madrilène, consécutives à des positionnements défaillants devant lui. Au bout des 90 minutes, le défenseur central est sorti avec 8 ballons récupérés (meilleur total du Real) dont 5 aux abords de la ligne médiane.

Pep n’a pas hésité à sortir loin de sa défense pour suivre les adversaires présents dans sa zone au départ et ainsi combler des brèches causées par les failles du pressing.

A gauche les ballons récupérés par Pepe, à droite les ballons récupérés par le Real Madrid.
Et le Real a eu bien besoin de ces ballons de récupération au milieu car l’équipe s’est vite retrouvée à court de solutions dans sa moitié de terrain. Lorsque le Depor est parvenu à éliminer le milieu madrilène pour entrer dans les 40 derniers mètres, il s’est souvent retrouvée dans des situations favorables pour développer son jeu.
La BBC pas concerné, une défense contrainte de subir : 
Kroos et Modric étaient pourtant toujours à proximité de Pepe et Ramos mais ce quatuor devait aussi tenir la baraque en attendant les retours des latéraux (Marcelo, Carvajal) et d’Isco, partis aux avants-postes (voir par ailleurs).
Contrairement à ce qu’avait souhaité Zidane en conférence de presse (« une équipe qui défend et attaque ensemble »), la BBC est restée détachée du travail défensif en première mi-temps, malgré quelques retours de Bale. Ronaldo et Benzema sont restés devant en attendant les contres. Sauf que s’il n’y a pas de récupération de balle, il ne peut y avoir de transition offensive.

Ramos, Kroos, Modric, Pepe et Carvajal sont là mais ils ne peuvent que « contenir » l’avancée du Depor à défaut d’intervenir.

Le Real s’est souvent retrouvé à défendre à 7 autour de sa surface de réparation en première mi-temps, densifiant l’axe pour protéger Navas.

Du mieux en deuxième mi-temps :
La deuxième mi-temps a été l’occasion d’apercevoir un légère progression dans l’implication de l’équipe. Bale est notamment revenu aider ses milieux de terrain. Comme sous Ancelotti, le Gallois a complété la ligne du milieu, qui s’est retrouvé avec quatre éléments au lieu de trois, laissant Benzema et Ronaldo en pointe.
Toujours une différence néanmoins dans les intentions : le Real de Zidane a cherché à ressortir dès qu’il le pouvait depuis cette phase défensive (pressing). C’est notamment passé par une ligne de quatre très compacte au milieu de terrain. L’objectif était de limiter les distances entre les joueurs sur la largeur afin de permettre la sortie d’un axial au pressing sur les passes en retrait pour permettre la remontée du bloc.

Bale revient défendre dans le couloir gauche. Isco, Kroos et Modric restent dans l’axe.

Bale force son adversaire à jouer en retrait : Isco et Modric en profitent pour ressortir.
Les Madrilènes ont aussi mieux épaulé Benzema devant. Isco et Modric ont réalisé quelques courses pour aller forcer la relance des défenseurs centraux adverses. Un partage des tâches qui a permis de mieux contrôler les sorties de balle du Depor (1 seul tir concédé entre la 46e et la 68e minute contre 4 et 5 sur les quart-temps précédents). Les Madrilènes se sont ensuite relâchés en fin de partie, alors que le score était acquis en leur faveur (7 tirs en fin de match).

Pour épauler Benzema, ce sont désormais Isco ou Modric qui sortent afin de forcer la relance des défenseurs du Depor.
Isco au service de Kroos et Modric : 
Et avec le ballon ? Pour ressortir de sa moitié de terrain, le Real Madrid s’est appuyée sur la paire Kroos-Modric, soutenue par Ramos et Pepe. Le quatuor n’a pas hésité à utiliser les relais proposés par Carvajal ou Marcelo sur les côtés, mais surtout ceux d’Isco, très disponible dans l’axe (56 ballons touchés en 65 minutes de jeu). Un vrai changement par rapport à la période Benitez, qui laissait un fossé énorme entre ses rampes de lancement et les joueurs à vocation offensive.
Inspiré dans ses déplacements, le milieu espagnol a permis de déjouer les quelques tentatives de pressing haut du Depor en début de partie. Mais surtout, ses remises en une touche et sa mobilité ont permis de créer de l’espace au milieu de terrain pour les rampes de lancement qu’étaient Kroos ou Modric (63 passes échangées entre les trois joueurs – à titre de comparaison, Kroos, Modric et James en avaient échangé 28 face à la Real Sociedad). Les deux meneurs se sont ensuite chargés d’orienter le jeu, chacun dans un registre bien particulier.

La disponibilité d’Isco permet au Real d’éviter la pression adverse dans l’entrejeu.
Fourni en ballons et profitant des espaces, l’Allemand a multiplié les ouvertures vers les couloirs, visant particulièrement ses latéraux (25 passes vers Marcelo + Carvajal). Modric a lui opéré dans la profondeur, jouant le rôle du briseur de ligne par la passe pour alimenter la BBC (et Isco, qui faisait le lien entre les deux) dans le dernier tiers (20 passes au total du Croate vers ce quatuor).

Les échanges courts dans le rond central créent les conditions du jeu long. Ici, Kroos qui envoie le ballon sur Carvajal.

A l’origine du second but madrilène (Carvajal pour Bale, 23e), Modric trouve Benzema entre les lignes adverses.
En terme de projections dans les 30 derniers mètres, le trio Bale-Benzema-Ronaldo a été très soutenu par Isco et les montées de Carvajal et Marcelo. Cet ensemble a d’ailleurs su ne pas se marcher dessus, les latéraux n’hésitant pas à rentrer dans l’axe pour offrir une solution lorsqu’un membre de la BBC occupait déjà la zone le long de la ligne de touche.
Cette bonne occupation de la largeur a été à la base de la plupart des situations dangereuses des Madrilènes, qui ont penché à gauche pour le « petit jeu » (Isco, Benzema, Ronaldo, Marcelo) mais n’ont pas oublié de renverser pour finir ur des centres Bale de Carvajal ou même Ronaldo (passeur pour Bale, 49e).

Dans le dernier tiers, les Madrilènes peuvent lancer six joueurs vers les buts adverses.
Que retenir ? 
Après un seul match, il est évidemment impossible de dire où va ce Real. Le large succès met l’équipe sur de bons rails mais elle devra clairement montrer autre chose sur le plan défensif pour remporter quelque chose cette saison. Néanmoins, les largesses affichées pour cette première laissent penser que Zidane souhaite d’abord redonner de l’air à son groupe après six mois difficiles. Le nouvel entraîneur a d’ailleurs souligné la marge de progression évidente de son équipe, avançant qu’elle avait du temps pour les corriger.


Et c’est le cas puisque le Real a un calendrier plutôt tranquille jusqu’au retour de la Ligue des Champions en février. Eliminé de la Coupe du Roi, il ne jouera qu’un match par semaine, affrontant en plus des « petites » équipes du championnat (Gijon, Betis, Espanyol, Grenade). Le premier vrai test aura lieu face à l’Athletic Bilbao (14 février) avant le huitième de finale aller face à la Roma (17 février).
avatar

loc
• Staff •
• Staff •

Messages : 13649
Date d'inscription : 05/06/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Espagne Re: Real Madrid • Zinédine ZIDANE

Message par sebastos le Lun 11 Jan - 13:30

Superbe article, merci @loc

Il faudrait des phases de jeu détaillées de ce genre des tactiques des clubs belges pour se rendre compte du schéma de jeu adopté. Ce serait un vrai +, mais beaucoup de boulot. Ou alors trouver quelque chose qui nous mâche le travail.

A voir...
avatar

sebastos
• Footmaniaque Titulaire •
• Footmaniaque Titulaire •

Messages : 1181
Date d'inscription : 15/05/2014
Age : 36
Localisation : Vervi

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Espagne Re: Real Madrid • Zinédine ZIDANE

Message par loc le Lun 11 Jan - 14:16

@sebastos a écrit:Superbe article, merci @loc

Il faudrait des phases de jeu détaillées de ce genre des tactiques des clubs belges pour se rendre compte du schéma de jeu adopté. Ce serait un vrai +, mais beaucoup de boulot. Ou alors trouver quelque chose qui nous mâche le travail.

A voir...

c'est dur a dire mais je crois que ca n'interesse pas grand monde ... je parle pas du forum ici, ou en principe le niveau est plus eleve, mais je me rappelle qu'a la DH ils ont fait cete exercice une fois, un article du meme genre, et il y avait eu tres peu de reactions, le mec il y a travaille sans doute des heures, alors qu'en 5 minutes il peut pondre un article polemique qui en recolte des centaines ...
avatar

loc
• Staff •
• Staff •

Messages : 13649
Date d'inscription : 05/06/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Espagne Re: Real Madrid • Zinédine ZIDANE

Message par loc le Mer 20 Jan - 10:53

Zidane, le bon disciple de Carletto
Fort de deux manitas, le nouvel entraîneur du Real Madrid s’offre des débuts idylliques. Une réussite qui n’est gage d’aucun succès en fin de saison, mais qui rappelle que la carrière du double Z a souvent croisé celle d’un certain Carlo Ancelotti. Un ami autant qu’un modèle.

Par Robin Delorme mardi 19 janvier

13
15
Zizou et Carlo, deux compagnons de voyage
Qu’il semble loin, le mois de juin 2013 au Santiago Bernabéu. Alors orphelins d’un José Mourinho qui vient de réduire en bouillie l’unité du Madridismo, les aficionados blancs se gargarisent de la venue du «  Pacificateur  » , comme le surnomme Marca. Carlo Ancelotti, en bisbille avec Nasser Al-Khelaifi, troque alors son appartement parisien pour une demeure avec vue plongeante sur le parc du Retiro. Et un bureau dans l’antre madridista. Deux ans et demi, une Décima et l’exercice le plus prolifique en titres de l’histoire blanche plus tard, l’héritage de l’Italien se retrouve à son tour haché menu par l’omnipotence d’un président sans stratégie sportive. Après six mois ratés de Rafa Benítez, Florentino Pérez dégaine alors son assurance tout-risque. Zinédine Zidane, caution symbolique auprès de l’aficion, se retrouve projeté sous la guérite d’un ancien Chamartin qu’il a longtemps arpenté crampons aux pieds. Avec deux manitas en guise de départ, le Marseillais a rendu son enthousiasme - démesuré ? - au Real Madrid. Et rappelé que son modèle des bancs de touche n’est autre que Carlo Ancelotti, prochain coach du Bayern et «  vieil ami  » du Z.

Ancelotti et son «  vieux compagnon de voyage  »

L’anecdote remonte aux prémices de Zinédine Zidane avec la Vieille Dame. Alors en déplacement, les joueurs bianconero n’attendent plus qu’un homme dans le bus du retour. «  Nous ne partons pas sans Zizou  » , affirme Paolo Montero, central de la Juve, à son entraîneur Carlo Ancelotti. «  Sans Zidane, l’autocar de l’équipe ne partait pas, même si nous avions une heure de retard. Du coup, c’était impensable que je fasse un système de jeu sans le mettre au centre de mon projet  » , relate le natif de Reggiolo dans son livre Mon Arbre de Noël. Lorsqu’il prend les commandes de la Casa Blanca, c’est donc tout naturellement qu’il trouve une place pour le Français dans son staff technique. Mieux, il prophétise son avenir : «  Pour remporter la Décima, il sera nécessaire d’avoir une forte cohésion entre le staff, les joueurs et le club. Une grande aide sera mon vieux compagnon de voyage Zizou.  » Liant entre les membres de l’effectif et l’équipe technique de Carletto - surnom affectif donné par les joueurs -, il apprend les risques du métier auprès d’un maître en la matière. Avant de prendre son envol, la Décima en poche, avec la Castilla.



Auteur d’un premier exercice en demi-teinte, fort d’un début de second bien plus convaincant, Zinédine Zidane reste pourtant un bleu de la profession. De fait, dès son intronisation, il se contente de répéter, face caméra, les préceptes de son mentor. Autrement dit, il fait de cette faculté à ne rien dire, mais avec le sourire, une force. Une attitude qui plaît à une nébuleuse médiatique condamnée à s’ennuyer durant les conférences de presse de son prédécesseur. Différence toujours avec Rafa Benítez, son rapport avec les joueurs se veut plein d’empathie. Comme l’expliquait Carlo Ancelotti en son temps, «  c’est primordial d’avoir Zizou à mes côtés, car il a une excellente relation avec des joueurs qui l’écoutent énormément  » . Fort d’un statut de légende madridista et, plus généralement, de légende du ballon rond, «  quand Zidane parle, tout le monde veut absorber ce qu’il dit  » , évoque Luka Modrić dans les colonnes de Sportske Novosti. Pas plus tard que ce dimanche, dans les coursives du Bernabéu, Cristiano Ronaldo va même plus loin que son coéquipier croate : «  Les joueurs sentent plus d’empathie envers Zidane que Benítez.  »
avatar

loc
• Staff •
• Staff •

Messages : 13649
Date d'inscription : 05/06/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Espagne Re: Real Madrid • Zinédine ZIDANE

Message par loc le Mer 20 Jan - 11:04

Ca c'etait pour faire plaisir a @don_vitto qui adore "Carletto".

Et maintenant, toujours de SOFOOT.com, un article tres interessant de Ramon Calderon, pour rappel, le president qui a pris l'interim de Florentino Perez. C'est un ennemi intime du president actuel, on sent souvent de l'amertume a son egard, mais je trouve extremement pertinente l'analyse qu'il fait dans cette interview, la plus pertinente qu'il m'ait ete donne de lire depuis l'intronistion de Zidane ... et dieu sait qu'on en a ecrit des choses ...
avatar

loc
• Staff •
• Staff •

Messages : 13649
Date d'inscription : 05/06/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Espagne Re: Real Madrid • Zinédine ZIDANE

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum